Retour sur le Grand Prix de Limoges Classic

Les 4 et 5 octobre s’est déroulé le 5ème Grand Prix Limoges Classic. Changement de site cette année ! En investissant le Parc des Sports de Beaublanc, la manifestation s’est encore plus inscrite dans la ville, à l’image de son affiche dessinée cette année par Claude Berton.

Au programme de ces deux jours : roulage sur le circuit de démonstration, expositions, concours d’élégance, …

La journée de samedi était consacrée aux démonstrations et essais par plateau sur le circuit. A participé au roulage, Fabien Barthez, l’invité d’honneur de ce 5ème Grand Prix Limoges Classic. Ce dernier s’illustre dans le monde du sport automobile depuis la fin de sa carrière de footballeur, en tant que pilote et fondateur avec Olivier Panis de l’écurie Panis-Barthez Compétition. Cette journée s’achevait par le concours d’élégance et le dîner du Grand Prix.

Le dimanche matin a eu lieu la devenue traditionnelle « Traversée de Limoges ». Le cortège, « escorté » par une escouade de motards, a pris son départ depuis le Parc des Sports de Beaublanc  pour sillonner les routes bucoliques de la Haute-Vienne avec une halte au Château de Losmonerie et un retour en forme de parade dans les rues de Limoges. Malheureusement, la pluie survenue dans l’après midi a contraint les organisateurs à arrêter les séances de roulages et à avancer la parade finale.

 

Tout au long de ces deux jours les spectateurs pouvaient déambuler dans un Village des Exposants riche en animations. En partenariat avec la concession Mercedes Patrick Launay, était organisée une exposition célébrant les 65 ans de la gamme SL « Sport Leicht ». Pas moins de 7 modèles étaient exposés, représentant un panel de plusieurs générations de véhicules dont le modèle iconique de la marque à l’étoile, la 300 SL « Papillon » produite de 1954 à 1963 à 1400 exemplaires en coupé et 1858 dans sa version cabriolet.

Quant aux élèves de l’école d’ingénieur de Limoges, ils présentaient deux véhicules réalisés dans le cadre du Shell Eco Marathon Europe. Félicie était en villégiature limousine à l’occasion de ce 5ème Grand Prix Limoges Classic. La devenue célèbre Peugeot 202 de 1938 qui, avec à son volant les « doux dingues » que sont Jean-Pierre Amilhat, Igor Biétry, Thierry Dubois et Jean-Jacques Lessage (sans oublier les mécanos Pascal Coutant et Renaud Delannoy), a parcouru un tour de France de plus de 3.200 kilomètres entre les 4 et 11 mai 2019.

Les organisateurs ont eu à cœur de satisfaire tous les publics. De nombreux véhicules contemporains étaient présentés aux yeux et aux oreilles des spectateurs. L’école de pilotage du circuit du circuit du Val de Vienne avec en démonstration une Ligier JSP4 et une Ligier JS2R ainsi qu’un bon nombre de GT : Mercedes-AMG GTR, Alfa Roméo 4C, Ford Mustang Bullitt, Porsche,…Cette dernière marque était particulièrement bien représentée grâce à un partenariat entre le Grand Prix Classic et le centre Porsche de Limoges. Les amateurs de motos n’étaient pas en reste, ils pouvaient admirer des Harley Davidson, Indian, Royal Enfield et autre Moto Guzzi.

Il ne fait pas de doute que les organisateurs de ce 5ème Grand Prix Limoges Classic auront à cœur de pérenniser la manifestation et de relever de nouveaux défis pour la 6ème édition.