L’histoire des châssis Corvette C5-R passée au crible…

FIA GT 2005 Magny Cours Longin, Kumpen, Hezemans. Corvette C5R #6

Alors que le Corvette Racing sera absent cette année au Mans pour les 24 Heures, après 20 années consécutives dans la Sarthe depuis 2000 et 8 succès dans la catégorie reine du GT -GTS, GT1 et GTE-Pro-, il est temps de revenir sur la carrière de la C5-R qui a remporté un total de 107 victoires à travers le monde et de multiples titres en IMSA et en ALMS.

Corvette C5R-001

Ce tout premier châssis dans l’histoire de la compétition du Corvette Racing s’est classé troisième des 24 Heures de Daytona en 1999 -avec le #2 et non le traditionnel #3- pour ses débuts et deuxième en 2000.

Corvette C5R-002

Ce châssis a fait six courses en 2000 -toutes avec Andy Pilgrim au volant- et s’est classé troisième en GTS au Mans en 2000 avec l’équipage composé de Andy Pilgrim, Franck Fréon et Kelly Collins.

Corvette C5R-003

Peut-être le plus célèbre châssis de l’histoire du Corvette Racing. Il s’imposa dès sa première course, a remporté les 24 Heures de Daytona 2001 -au classement général qui plus est avec Johnny O’Connell, Franck Fréon, Ron Fellows et Chris Kneifel-, les 24 Heures du Mans en 2001 (Ron Fellows, Johnny O’Connell, Scott Pruett) et en 2002 (Ron Fellows, Johnny O’Connell, Oliver Gavin). Le début de la collaboration de deux piliers du Corvette Racing, Johnny O’Connell et Ron Fellows, s’est effectué avec cette C5R-003 qui a remporté 10 des 17 courses auxquelles elle a participé !

Corvette C5R-004

Ce châssis a été moins glorieux avec 3 victoires en 15 courses, mais avec deux succès au Petit Le Mans en 2000 et en 2001. Lors des 24 Heures de Daytona 2001, son équipage a focalisé l’attention, Kelly Collins et Andy Pilgrim étant associés à une légende de la NASCAR, Dale Earnhardt -qui allait se tuer sur ce même Daytona Speedway deux semaines plus tard- et son fils Dale Earnhardt Jr.

Corvette C5R-005

Le ratio de victoires est meilleur pour cette C5R-005 avec 7 succès en 11 courses dont le Petit Le Mans en 2002 et les 12 Heures de Sebring en 2003, permettant aussi à Ron Fellows de décrocher son premier titre ALMS en 2002. Elle a été vendue et a poursuivi sa carrière en Europe jusqu’en 2008 avec des teams privés.

Corvette C5R-006

3 victoires en 11 courses pour le Corvette Racing avec ce châssis, avec une victoire marquante à Road America. Le Pacific Coast Motorsports acheta ensuite la voiture, terminant troisième en GT1 à Portland en 2005, derrière les deux C5R officielles, donnant ainsi à Corvette un triplé inédit.

Corvette C5R-007

C’est le seul châssis que le Corvette Racing n’a jamais fait courir ! Il a été vendu au team belge SRT (Selleslagh Racing Team) qui l’a fait courir en Belcar et à travers l’Europe, pour un total de 71 courses, dont plusieurs fois les 24 Heures de Spa, mais il n’a jamais couru au Mans.Corvette C5R-008

Courte carrière pour ce châssis, avec 2 victoires en 8 courses. C’est la voiture que conduisait Oliver Gavin pour sa première saison avec le Corvette Racing. Oliver Gavin, Kelly Collins et Andy Pilgrim ont terminé à la deuxième place en GTS au Mans en 2003 avec le numéro #50. Elle avait le #4 en IMSA.

Corvette C5R-009

Carrière également brève pour la C5R-009 avec 3 succès en 10 courses. Ron Fellows et Johnny O’Connell ont remporté leur deuxième titre GTS en ALMS et, associés à Franck Fréon, s’étaient classés troisièmes au Mans en GTS en 2003 derrière la voiture sœur. C’est d’ailleurs au Mans que le châssis #009 a débuté sa carrière avant de la poursuivre aux Etats-Unis.

Corvette C5R-010

2004 a été la dernière saison de compétition de la C5R -avant que celle-ci ne laisse la place à la C6.R- sous les couleurs officielles du Corvette Racing. C’est avec ce châssis que débuta le partenariat de Oliver Gavin, Olivier Beretta et Jan Magnussen avec le Corvette Racing, le trio entamant sa série de succès en 2004 au Mans -la première de trois victoires consécutives dans la Sarthe-. Le châssis a ensuite rejoint l’Europe pour rouler jusqu’en octobre 2009.

Cette voiture s’est imposée la même année au Petit le Mans. Elle a été ensuite vendue en Europe où elle a couru jusqu’à fin 2009. C’est avec ce châssis, engagé par Luc Alphand Aventures, que Jérôme Policand, Patrice Goueslard et Luc Alphand se sont classés troisièmes en GT1 au Mans en 2006.

Corvette C5R-011

Ron Fellows et Johnny O’Connell ont remporté 4 courses avec cette C5R-011 les 12 Heures de Sebring en 2004. Elle est la dernière C5-R à s’être imposée sous les couleurs du Corvette Racing, sur le circuit de Laguna Seca. Elle a ensuite poursuivi sa carrière en FIA GT.

Corvette C5R-012

Le châssis a servi de laboratoire pour les essais et le développement de la C6.R. Ce sont Ron Fellows et Johnny O’Connell qui lui avaient fait faire ses premiers tours de roue. Ron Fellows a amené la Corvette C6.R sur la scène du North American International Auto Show 2005.