le Concours d’Amelia Island rendra hommage aux voitures Shadow de Can Am

Photo : Scott Paceley

La première Shadow a fait ses débuts en compétition lors de la première manche de la saison Can-Am 1970. Ces voitures ont toujours eu une certaine côte d’amour auprès du public et maintenant encore, elles conservent leur popularité. C’est pourquoi le Concours d’Amelia Island 2021 prévoit de rendre hommage au champion Can-Am 1974 et au vainqueur du GP d’Autriche de Formule 1 en 1977 à travers la présence de plusieurs autos dont l’AVS Shadow Mk I de la saison 1970.

George Follmer a été le pilote de cette voiture. Il avait qualifié l’AVS Mk I en sixième position pour l’ouverture de la saison 1970 à Mosport. Elle a tenu 24 tours en course mais ne vit pas le drapeau à damiers ce qui fut le cas à chaque manche de la saison 1970. Elle présentait la particularité d’avoir des roues très petites pour réduire la traînée et, bien qu’elle soit rapide, elle manquait de fiabilité. Vic Elford a aussi été amené à prendre le volant de cette auto, mais a fini par avouer que c’était une voiture qu’il n’aurait jamais dû conduire.

Le concepteur de la Ti22, Peter Bryant, a ensuite été engagé pour remettre les choses en ordre. Sa Shadow Mk II de 1971, une évolution donc, avait l’air un peu plus conventionnelle et se comportait mieux. De plus, l’équipe trouve également une aide financière importante de la part de Universal Oil Products (UOP). Jackie Oliver, vainqueur des 24 Heures du Mans 1969 sur une Ford GT 40 en compagnie de Jacky Ickx, est alors engagé pour en devenir l’un de ses pilotes. Il termine second de la première course disputée à Mosport, récidive à Monterey, à Riverside puis à Mid-Ohio. Ces différents résultats lui permettent de se classer huitième du championnat Can Am.

Alors que le Can-Am a succombé aux pressions économiques de l’embargo pétrolier de 1973, ce n’est pas le cas du créateur de Shadow, Don Nichols. De nouvelles Shadow sont créées pour combattre les Porsche avec leurs turbocompressées. Tony Southgate conçoit ensuite la première Shadow F1 et la dernière Shadow pour le Can-Am, la DN4 (notre photo de Une). Propulsée par un V8 Chevrolet tonitruant mais intégrant de nombreuses leçons tirées de la Formule 1, la DN4 remporte le championnat et toutes les courses sauf la dernière de la saison Can-Am 1974. Ce fut ensuite fini du Can Am et le constructeur se concentra sur la F1. Cent quatre Grands Prix ont été disputés par des Shadow signant trois pole positions et donc une victoire en Autriche en 1977 avec Alan Jones au volant d’une Shadow DN8.

Photo: Scott Paceley

D’après un article de notre confrère Vintage Motorsport