Focus sur la Ferrari 550 Maranello de 2001

@Fiskens

La Ferrari 550 Maranello a marqué un retour aux valeurs « traditionnelles » de Ferrari établies par l’emblématique Daytona dans les années 1960, bien qu’avec 100 chevaux de plus à disposition. Le V12 en position à l’avant pouvait produire 485 ch à 7 000 tr/min, si bien que, sans surprise, les privés ont rapidement développé ces moteurs pour la piste.

La 550 que nous vous proposons aujourd’hui a été l’une des deux seules voitures construites par Italtecnica pour l’équipe Rafanelli en vue du championnat FIA GT 2001. Dirigée par Gabriele Rafanelli, l’équipage de Emanuele Naspetti et Domenico (Mimmo) Schiattarella a fait campagne avec cette voiture aux 500 km de Monza, aux 24 Heures de Spa (qu’elle a menées), aux 3 Heures de Brno et aux 3 Heures de Silverstone, avant qu’elle ne passe chez JAS Motorsport qui l’a alignée pour la saison 2002 avec le parrainage de Red Bull (sa version). Parmi les pilotes des saisons 2002 figuraient Luca Riccitelli et Dieter Quester.

Les succès se sont poursuivis en 2003 avec JMB Racing avec, notamment, des victoires dans le championnat GT italien en 2003 et 2004 avec des pilotes comme David Terrien, Boris Derichebourg, Christian Pescatori et Toto Wolff (l’actuel directeur de l’écurie Mercedes-AMG Petronas Motorsport de Formule 1). Le numéro #11581 n’a cessé de faire l’objet de campagnes depuis lors et a récemment bénéficié d’une restauration et d’une révision pour lui redonner sa livrée Red Bull de 2002.

Cette Ferrari est éligible pour les Global Endurance Racing Legends Series et les Masters Endurance Legend Series.

@Fiskens

@Fiskens

Voiture présentée au Salon Rétromobile par Fiskens Fine Historic Automobiles