Une Tiga des 24 heures du Mans en 1987 et 1988 à restaurer

Pour une fois, nous n’allons pas vous proposer une voiture à vendre. Enfin si, mais elle est à restaurer (Ascott Collection). Il s’agit d’une Tiga GC287 châssis #332. Elle a été engagée dans le Championnat du Monde d’Endurance et aux 24 Heures du Mans par le team britannique Charles Ivey Racing.

On trouve trace de cette auto pour la première fois en compétition en 1987, le 22 mars, lors des 360 kilomètres de Jarama. Avec son #123, elle était pilotée par Dudley Wood  et Mark Newby. Elle n’avait pas fini à cause d’une surchauffe. Quelques mois plus tard, elle est alignée aux 24 Heures du Mans. Elle porte toujours le même numéro et est confiée à John Cooper, Tom Dodd-Noble et Max Cohen-Olivar. Qualifiée 30e sur la grille de départ, elle ne voit pas le drapeau à damiers suite à un problème de vilebrequin.

L’équipe Charles Ivey Racing Team Istel remet cela l’année suivante, en 1988. Elle est pilotée par John Sheldon, Tim Harvey et Chris Hodgetts. Elle voit cette fois-ci l’arrivée, se classe 20e et surtout monte sur la 3e marche du podium C2.

A noter que Charles Ivey, spécialiste Porsche, avait fait monter un moteur Porsche de 956 dans cette Tiga GC287. D’ailleurs, c’était la seule Tiga Group C2 à avoir reçu cette motorisation alors que la plupart, roulant en Europe, était propulsée par un Ford Cosworth V8.

La voiture proposée est donc à restaurer. Le projet initial de son propriétaire était de la motoriser avec un Ford Cosworth V8. Cette Tiga est donc vendue avec ce V8 de 3 litres qui est démonté, ce qui facilitera son inspection ainsi qu’une boîte à vitesses Hewland DG 300. ​Cette GC287 pourra, une fois restaurée, être engagée dans la prestigieuses série Group C en catégorie C2 ainsi qu’au Mans Classic.

Caractéristiques techniques

Marque : TIGA

Modèle : GC 287

Année : 1987

No de châssis : 332

Châssis : MONOCOQUE NID D’ABEILLE D’ALUMINIUM

Carrosserie : KEVLAR CARBONE

Boite de vitesse : HEWLAND 5 VITESSES

Prix sur demande. Pour cela, contacter Ascott Collection

Photos : merci à Nicolas Trefou, Jean-Luc Chétif et Christian Vignon…