Première journée très disputée et éprouvante pour les mécaniques

Communiqué de Presse : Dijon, le 30 avril 2019. Le cortège du Tour Auto Optic 2000 a quitté les lumières de la capitale tôt ce matin, en direction du Château de Vaux-le Vicomte pour le départ officiel du rallye de cette 28ème édition. Au programme de cette première journée, un parcours long de 400 km environ, jalonné par une épreuve spéciale dans la matinée, puis d’un détour par le circuit de Dijon-Prenois dans l’après-midi pour enfin arriver au parc-fermé de Dijon, installé devant le Palais des Sports de la ville.

La matinée fût marquée par la première épreuve spéciale sur route fermée de cette édition 2019, Les Gaillards à côté de Sens. Les trois plateaux de Compétition sont arrivés les premiers afin de se confronter au chronomètre. La victoire revient à Didier Sirgue n°282 sur une De Tomaso Panthera Gr 4 de 1973, suivi de Florent Jean n°253 sur une Ferrari 308 Gr IV Michelotto de 1981 et de François-Xavier Entremont n°252 sur une autre Ferrari 308 Gr IV Michelotto, mais de 1980 cette fois. Les concurrents furent relayés par les deux plateaux de Régularité en fin de matinée, avec la victoire d’Eric André n° 113 sur une Volvo 122 S de 1967, suivi de Damian Pozzoli n°11 sur une Jaguar XK 120 Roadster de 1953 et d’Alejandro Oxenford n°12 sur une Ferrari 275 GTB de 1965.

Après un déjeuner dans le magnifique cadre du Château de Vaux, dans l’Aube, les concurrents ont arpenté les routes jusqu’au circuit de Dijon-Prenois. Sous un très beau soleil, les concurrents se sont affrontés sur la piste. En compétition, la Ligier JS 2 DFV n°251 de John of B a remporté la course devant Florent Jean et Didier Sirgue. En Régularité, deux voitures remportent la première place : l’Alfa Romeo Giulia TZ n°17 de Claudio Scalise et la Jaguar Mk II n°80 de Christian Haas.

Cette première journée a connu quelques abandons pour raisons mécaniques et pannes multiples. Certains vont faire de la mécanique toute la nuit, afin de pouvoir reprendre le départ demain matin, pour le deuxième jour et rejoindre Lyon.

Demain, à l’occasion de la seconde étape du Tour, les concurrents quitteront la ville de Dijon et affronteront à deux reprises le chronomètre lors de spéciales. Ils se rendront également au circuit de Nevers Magny-Cours et finiront leur périple au pied du stade historique de Lyon, Gerland.