Johnny O’Connell nommé Grand Marshal de la 43ème Mitty du Michelin Raceway Road Atlanta

Johnny O’Connell a été nommé Grand Marshal de la 43ème édition du Mitty du Michelin Raceway Road Atlanta organisée par l’Historic Sportscar Racing (HSR). Le meilleur pilote de l’équipe américaine Corvette Racing présidera l’événement Classic du 21 au 25 avril. L’événement mettra évidemment en avant Corvette comme marque phare.

« Inutile de dire que c’est plutôt cool d’avoir été invité à être le Grand Marshal de la Mitty de cette année, surtout avec Corvette comme marque vedette », a déclaré Johnny O’Connell. « Être Américain, courir pour Corvette et monter trois fois avec eux sur la plus haute marche du podium aux 24 Heures du Mans est un sentiment que l’on ne peut même pas exprimer par des mots surtout lorsqu’ils jouent notre hymne national et hissent notre drapeau américain. »

L’Américain est l’un des pilotes de voitures de sport les plus titrés de l’ère moderne. Au cours de sa relation de 20 ans avec GM, qui a pris fin il y a deux ans, O’Connell a couru et remporté des championnats au volant de Corvette et de Cadillac. Ce sont ses exploits au volant de la « voiture de sport de l’Amérique » qui lui ont apporté le plus de gloire.

« Cela va sans dire, mais parmi toutes les années que j’ai passées à courir, c’est la période où j’ai été avec Corvette qui m’a le plus marqué. Je pense que je pourrais dire que c’était l’une des périodes les plus importantes, car ce que nous avons fait a vraiment réorienté la passion de Chevrolet et son attention sur la Corvette et son attrait mondial. »

Pour ses premiers pas chez GM au volant de l’une des voitures jaune vif de Corvette Racing, O’Connell a remporté les 24 Heures de Daytona en 2001. Il était alors au volant d’une Corvette C5-R avec Ron Fellows, Chris Kneifel et Franck Fréon. Ce fut la première de ses 41 victoires avec Corvette Racing, seul son coéquipier de longue date Oliver Gavin a fait mieux.

Outre la victoire à Daytona et trois succès aux 24 Heures du Mans, la carrière de O’Connell avec Corvette Racing a donné lieu à trois championnats pilotes ALMS, cinq victoires aux 12 Heures de Sebring et deux à Petit Le Mans sur le Michelin Raceway Road Atlanta, son circuit d’origine. Il réside d’ailleurs à Flowery Brach, en Géorgie, à quelques minutes du tracé.

« Être Grand Marshal est un honneur très cool, mais c’est une épée à double tranchant ! Je ne me vois pas encore assez vieux pour être Grand Marshal ! Le fait que ce soit aussi sur le Michelin Raceway Road Atlanta, mon circuit d’origine, est pour le moins spécial. Je me souviens être allé au Mitty il y a quelques années et y avoir vu une de mes vieilles voitures. J’ai pensé ‘wow, mes voitures commencent à être considérées comme historiques!' ».

L’homme de 58 ans a également remporté quatre titres pour GM au volant de Cadillac dans le Pirelli World Challenge, la dernière série dans laquelle il a concouru à plein temps. La dernière fois qu’il a piloté à un niveau professionnel était la manche 2018 du World Challenge à Utah Motorsports Campus, où il a partagé une Chevrolet Camaro GT4.R, gérée par Robinson Racing, avec son fils Canaan O’Connell.

« Dans l’ensemble, j’ai été tellement béni dans ma carrière et dans ma vie. J’ai eu la chance de réaliser mon rêve d’enfant et de courir avec et contre certains des meilleurs pilotes du monde. Je me considère comme très chanceux. »