Vidéo : le chronomètre qui a fait gagner Porsche en 1977

Aux 24 Heures du Mans, on le sait : chaque minute compte ! C’est ce qu’a vécu Jürgen Barth lors des 24 Heures du Mans 1977. Il a en effet effectué le dernier tour avec un chronomètre au volant de sa Porsche 936/77 #4 pour éviter de franchir la ligne d’arrivée avant 16 heures.

Voici ce que le pilote allemand nous avait confié lors du dernier Le Mans Classic à propos de sa victoire cette année là… « Effectivement, la course de 1977 fut compliqué. Nous étions en bagarre avec les Renault et avons roulé sur cinq cylindres en fin d’épreuve. J’ai fait deux tours comme cela. Pas mal de personnes m’ont dit que j’avais fait une erreur de faire deux boucles dans ces conditions, mais pas du tout. Dans le règlement il était écrit que nous devions faire un tour à la moyenne de 50% de la qualification. Cependant, ce tour commence après avoir franchi la ligne d’arrivée qui se trouvait avant les stands. Il fallait donc que je sorte des stands pour faire un premier tour puis un tour complet, donc deux boucles ! C’était un détail très important du règlement qu’il fallait connaître. Nous avions perdu l’autre Porsche officielle de Pescarolo assez tôt dans la course. C’est alors que nous avons récupéré Jacky Ickx sur notre auto. Puis ce fut au tour de la 935 usine de se retirer, il ne restait alors plus que notre voiture. Nous avons roulé comme des fous toute la nuit et nous n’avions plus de rétroviseur au niveau de l’aile avant. Là aussi, le règlement était bien précis : il fallait les deux ! Les ingénieurs ont donc remis un rétro mais on ne voyait rien dedans (rires). »

Photo Porsche Motorsports