Vidéo : les Alpine A210 aux 24 Heures du Mans 1966

Alpine fait ses débuts aux 24 Heures du Mans en 1963, sous la direction de José Rosinski. La marque française a ici fait preuve d’originalité en privilégiant la performance et l’efficacité plutôt que la victoire pure et simple. Avec leurs petits moteurs Gordini de 1000cc ou 1300cc, les voitures ont pu battre leurs rivales grâce notamment à leur aérodynamique soigneusement affinée. En 1964, Henry Morrogh et Roger Delageneste remportent leur catégorie au Mans sur une M64 1100cc.

En 1966, l’A210 de Cheinisse/Delageneste remporte une deuxième victoire à l’Indice au rRendement Energétique, mais c’est surtout un succès de groupe puisque les quatre Alpine terminent la course et parcourent au total plus de 4 000 km – un exploit qu’aucune voiture française n’avait jamais réalisé auparavant, ni au Mans, ni ailleurs.