Val de Vienne, vendredi : tour de chauffe

La météo était maussade hier pour la première journée du meeting de l’Historic Tour 2019, le cinquième et le dernier de la saison, et donc décisif pour l’attribution des titres. Toutefois, les conditions météo s’améliorèrent nettement dans l’après-midi, prémices d’un beau week-end.

Cette journée était majoritairement consacrée aux essais libres, mais la piste a été très occupée, avec près de 300 concurrents pour cette Finale de la saison.

Une authentique Lola T70 Spyder en piste.

La Lola T70 de Jean-Marc David est une vraie T70 de 1966. Elle a participé à deux courses en Can-Am avant d’être victime d’un incendie et d’être reconstruite, disputant plusieurs courses ensuite aux USA.

Cette Lola a été achetée par le Mecom Racing Team et Jean-Marc David est à son volant depuis maintenant deux ans. La Lola est propulsée par un V8 Chevrolet de 5,7l de cylindrée et développe environ 550 chevaux. Jean-Marc David, fan de Bob Bondurant, le fondateur de la célèbre école de pilotage Outre-Atlantique, a francisé le patronyme du pilote américain en « Bob Bondupont » !

Jean Mercier toujours en piste

Le pilote mayennais est le doyen du meeting.

A 82 ans, il pilote toujours sa Grac MT 6-Renault, une Formule France, qui est engagée dans le plateau de la Formula Ford Historic France.

Les candidats au titre affûtent leurs armes

Même s’ils ne jouaient pas tous la pole position, les postulants au titre de Champion de France ont quand même montré leurs muscles ce vendredi.

Frédéric Rouvier s’est bien placé en réalisant la pole position en F3 Classic avec sa Martini-Toyota Mk34 #59 en 1.42.386, avec plus d’une seconde de mieux que ses concurrents.

Arnaud Dousse , son rival pour le titre, a été le plus vite dans les essais libres de la Formula Ford Kent-Zetec et défendra ses chances jusqu’au bout.

Pour ne pas être en reste, les postulants au titre GT/Tourisme ont imité Rouvier et Dousse. Didier Gruau a été le plus vite dans le plateau ASAVE Racing ’65, au volant de la TVR Griffith 400 #10.

Cela a été aussi le cas de Xavier Jacquet, plus rapide du plateau du Trophée Lotus avec sa Lotus Seven #34 .

Franck Quagliozzi a également dominé les essais libres avec la Honda Civic 1600 #51 dans le plateau Youngti.mers.

Les Sports Protos ont également tourné hier. Les qualifications ont été dominées par la famille Chateaux, avec une nette pole pour Matthieu Chateaux et la Debora BMW SP91 #32.