Une Tiga GT287 mise en vente

La voiture que nous vous proposons aujourd’hui n’a jamais participé aux 24 Heures du Mans, mais elle compte quatre fois les 24 Heures de Daytona et deux fois les 12 Heures de Sebring à son actif. Elle a entièrement été restaurée depuis et est proposée à la vente par Ascott Collection.

Tim Schenken et Howden Ganley, à l’origine de la marque Tiga, ont produit pendant les années 80 de nombreux châssis destinés à la catégorie C2 et IMSA Lights. La Tiga GT287 proposée à la vente, a été livrée en 1986, il s’agit du châssis #342. Elle a fait partie des voitures destinées au marché américain pour rouler en Endurance. Au même titre qu’il y avait les catégories C1 et C2 en Group C, l’IMSA avait une catégorie « junior » appelée IMSA Lights réservée plus particulièrement aux écuries privées avec des budgets moindre qu’en IMSA.

Commandée par le team Hessert Racing, cette Tiga GT286 reçut l’une des motorisations autorisées dans sa catégorie à savoir un moteur rotatif Mazda 13B. En 1987, sa première course fut les 24 Heures de Daytona avec le patron, Tom Hessert, Keith Rinzler et Eduardo Dibos. Elle n’a pas fini et a dû se retirer suite à des problèmes de boîte de vitesses. La suite de la saison 1987 fut très active pour le châssis #342 qui prit le départ de pas moins de neuf courses den IMSA dont les 12 Heures de Sebring (même équipage, abandon), Road America, etc…

Après une année blanche en 1988, notre Tiga GT286 #342 fut acquise en 1989 par le team Far Western Bank Canada Shoes et engagée aux 24 Heures de Daytona (Tony Adamowicz / Albert Rocca / Tomas Lopez / Aurelio Lopez, abandon problèmes de refroidissement) puis aux 3 Heures de Miami. Cédée à Carlos Bobeda Racing, elle fut engagée aux 12 Heures de Sebring où elle se classa 31e aux mains de Tomas Lopez, Albert Rocca et Carlos Bobeda.

Pour la course suivante à Portland, la Tiga GT286 passe en version en GT287 et reçoit une nouvelle motorisation, plus conventionnelle, un Chevrolet V6. Changement de bloc propulseur, mais pas de catégorie, la Tiga #342 continue d’évoluer en IMSA Lights. Elle est encore engagée aux 24 Heures de Daytona en 1990 et en 1991. La première année, elle fut emmenée par Ron McKay, Kaming Ko, Tom Hunter, Jr. et Marlo Magana finissant 19e de la course. L’année suivante, elle ne voit pas l’arrivée suite à des problèmes de boîte de vitesses. Elle était alors pilotée par Kaming Ko, Mike Sheehan, Ron McKay et Charles Monk. Elle était dans une livrée jaune

Cette voiture fut ensuite importée en Suède où le team Malte Roggentin l’engagea dans la série REAB Sportscar Cup. La suite de la carrière sportive de la Tiga #342 se déroule en Classic aux mains du Britannique Jonanthan Fay qui engagea sa voiture dans la prestigieuse série Group C Racing ainsi qu’au Mans Classic où elle courait en catégorie C2.

Acquise en 2017 par un collectionneur français, ce dernier entreprit une restauration complète de la voiture de plusieurs centaines d’heures. Elle a été entièrement démontée et le châssis a fait l’objet d’une restauration méticuleuse. La carrosserie a été entièrement restaurée et repeinte. Le moteur et la boite de vitesses ont été eux aussi entièrement révisés. Tous les trains roulants ont été restaurés. Un nouveau faisceau électrique a été fabriqué. Le crack test des éléments de sécurité a été passé avec succès. Le réservoir a été remplacé en 2019 et est donc valide jusqu’en 2024.

Après cette restauration exhaustive, la voiture a été testée avec succès à l’automne 2020 au Paul Ricard. C’est donc une voiture ayant retrouvé un potentiel maximum et tout son éclat qui est proposée à la vente aujourd’hui.

Cette Tiga GT287 #342 offre ainsi la possibilité à son prochain propriétaire de participer aux courses historiques de la série Group C Racing en Europe dont Le Mans Classic ainsi que les courses HSR aux Etats-Unis comme Sebring Classic et Daytona Classic… Ce serait alors un retour aux sources pour cette Tiga !

Photos : Ascott Collection

D’après la présentation d’Ascott Collection