Une Saleen S7-R ex-FIA GT mise en vente

Nous vous présentons aujourd’hui une auto qui a fait les beau jours des grilles GT d’Endurance dans les années 2000. La Saleen S7R est une voiture de course de la catégorie GT1 basée sur la Saleen S7. Elle a été produite de 2000 à 2007 et utilisée dans des séries internationales telles que le FIA GT, les Le Mans Series ainsi qu’en ALMS (American Le Mans Series). Bien sûr, on a vu pas mal de Saleen S7-R aux 24 Heures du Mans.

L’auto que nous vous présentons aujourd’hui est la dernière Saleen S7R construite à l’usine de RML (Ray Mallock Limited), il s’agit du châssis #015R, et est probablement aussi l’une des plus performantes. Cette S7R a été utilisée pour la première fois en 2002 aux 24 Heures de Daytona (Ian McKellar, Thomas Erdos, Ron Johnson et Bobby Verdon-Roe, 39e) et aux 12 Heures de Sebring (Thomas Erdos, Ian McKellar, Ron Johnson, abandon sur souci de suspension) par Graham Nash Motorsport. Elle disputa aussi, la même année, Petit Le Mans avec une livrée blanche au contraire des deux premières courses où elle était noire avec Vic Rice, Mike Newton et Shaun Balfe (abandon sur souci alternateur). Lors de sa première année de compétition, en 2002 donc, elle a pris part au British GT avec le duo de pilotes Ian McKellar / Thomas Erdos, remportant ce championnat avec huit victoires et trois deuxièmes places.

En 2003, elle fut alignée toute l’année en FIA GT, sous la livrée qu’on lui connait maintenant, pilotée par trois portugais : Miguel Ramos, Ni Amorim, Pedro Chaves (ce dernier étant remplacé par António Coimbra en fin de saison). Elle termine notamment 5e à Magny Cours.

En 2004, toujours engagée sous la bannière de Graham Nash Motorsport et redevenue à nouveau blanche (comme à Hockenheim, 1ere photo ci-dessous) puis blanche et noire (Oschersleben, 2e photo), elle dispute le championnat FIA GT pilotée, entre autres, par Gabriele Lancieri et Paolo Ruberti. Aux 24 Heures de Spa, elle est emmenée par Paolo Ruberti, Sergey Zlobin, Christophe Geoffroy et Gian Maria Gabbiani, mais ne peut finir suite à des soucis moteur.

En 2005, elle est alignée pour sa 3e campagne consécutive en FIA GT avec la même écurie et deux principaux pilotes, Paolo Ruberti et Joël Camathias. L’année suivante, la voiture est vendue et a été utilisée par Team Balfe Racing en FIA-GT pour le duo Shaun Balfe /Jamie Derbyshire. Il s’agira de sa dernière année d’exploitation.

Après des mois de restauration et de préparation, notre Saleen S7R GT1 a pris part à Le Mans Classic en 2018 organisé par Peter Auto en catégorie Global Endurance Legends. Elle est désormais mise en vente par Springbok Sportwagen (qui avait déjà proposé une Lotus Elise GT1 et une De Cadenet Lola T380), annonce relayée par notre partenaire Classic Racing Annonces. Le prix est sur demande…