Une March Buick 85G IMSA GTP est à vendre

La voiture que nous vous présentons aujourd’hui n’a pas disputé les 24 Heures du Mans comme la plupart des autos que nous vous présentons, mais elle est certainement l’une des GTP les plus mémorables et uniques. Cette March 85G a seulement roulé aux Etats-Unis et a brillé, entre autres, aux 24 Heures de Daytona, 12 Heures de Sebring ou encore aux 500 Miles de Watkins Glen.

March Engineering a débuté en tant que constructeur de Formule 1 et fabricant de voitures de course client au Royaume-Uni. Fondée par Max Mosley, Alan Rees, Graham Coaker et Robin Herd (ingénieur concepteur de McLaren F1 dans les années 60), chacun possédait des expertises spécifiques qui ont donné une équipe bien équilibrée. Adrian Newey, l’actuel directeur technique de l’équipe de Formule 1 Red Bull Racing, a même conçu sa première voiture de F1 avec March Engineering. Cependant, March a connu un succès beaucoup plus grand avec d’autres séries de courses, notamment l’IMSA GTP. Ces prototypes étaient non seulement rapides, mais se vantaient également d’un design unique et d’une variété de moteurs allant des Chevy V8, des Porsche twin turbos aux Buick turbo V6.

En IMSA, en 1981, une nouvelle catégorie voit le jour: les GTP (Grand Touring Prototypes). Ces voitures de course étaient de conception similaire à celles qui couraient en Europe sous la bannière du Groupe C, mais pas de souci d’économie de carburant en Amérique comme c’était le cas sur le vieux Continent. Comme l’a déclaré Derek Bell, «les fans de course ne viennent pas pour regarder une course à l’économie !»

L’histoire de la March 85G-1 commence avec Phil Conte, né à Brooklyn qui a fini par passer une partie de sa vie en Californie. Avec une formation dans les composants haute tension, il a été inspiré pour commencer la compétition après avoir assisté au Grand Prix de Long Beach 1975. Voulant à l’origine se lancer en Can-Am, il a assisté au déclin de la série lors de sa participation au début des années 1980 et a décidé de faire le saut vers la série GTP.

Phil et son équipe ont eu un succès limité en 1983 et 1984, mais à la fin de la saison 1984, il a été approché par Buick. Rapidement, cela a donné un partenariat avec McLaren pour s’occuper des moteurs Buick turbocompressés pour Conte et son équipe. Du jour au lendemain, l’équipe de course de Phil Conte est devenue l’équipe officielle Buick. La conception de la 85G est alors menée et est dirigée par le concepteur et ingénieur en chef de March Engineering, Robin Herd. L’auto reçoit un moteur V6 turbocompressé de 3,4 litres développé par McLaren Engines.

La saison 1985 a prouvé que la March 85G était une voiture extrêmement performante et ultra-rapide. Elle a réussi à signer la pole position aux 24 Heures de Daytona et au Grand Prix de Miami, et en 1986, elle s’empare à nouveau de la pole position aux 12 Heures de Sebring. Son meilleur résultat a été réalisé lors de la saison 1986 aux 500 kilomètres de Charlotte et aux 500 Miles de Watkins Glen, prenant la 3e place à chaque fois. Cette auto a été pilotée par John Paul Jr., Bill Adam, Whitney Ganz, Bob Lobenberg, Ken Marden, Jim Crawford.

Après sa carrière en circuit, elle est restée en stock pendant un certain nombre d’années avant d’être sauvée par Ray Langstrom. Propriétaire d’un important atelier automobile de compétition en Floride, il a fait remettre la voiture en état de marche, laissant la carrosserie et la peinture d’origine intactes. En 2012, la March 85G fait sa première apparition à la Rolex Monterey Motorsports Reunion.

Depuis 2012, la March est passée par plusieurs propriétaires différents avant d’arriver chez Canepa et EMG Motorsports qui la mettent en vente maintenant. Elle a été entièrement restaurée, complètement démontée afin d’être préparée à une restauration complète. Les composants ont été restaurés, remplacés ou fabriqués en interne. Ed Pink Racing Engines a été reconstruit le moteur turbocompressé Buick initialement construit par McLaren, réglé pour une puissance et une fiabilité maximales. La carrosserie composite a été dépouillée de sa peinture existante, a ensuite été décorée aux couleurs de RC Cola bleu et blanc. Ensuite, des graphiques d’époque ont été créés et appliqués en fonction des images de course d’époque pour garantir la taille, le type et la position.

Une fois la restauration terminée, elle a fait ses débuts à la Rolex Monterey Motorsports Reunion 2018 où elle a affronté ses anciennes rivales. Cette March 85G est maintenant prête pour que son prochain propriétaire puisse en profiter, restaurée et testée, capable d’être emmenée sur des meetings « Classic » ou de faire partie d’une collection automobile.

Photos Canepa