Une Jaguar XJR-12 Le Mans 1990 à vendre

La Jaguar XJR-12, numéro de châssis J12-C-190, est mise en vente. Cette voiture mythique est l’une des deux XJR-12 neuves qui a disputé les 24 Heures du Mans en 1990, l’année où le constructeur a remporté sa 2e victoire en trois ans.

Ses premiers tours de roue remontent au 28 février 1990, sur le circuit de Silverstone. Elle est alors pilotée par Andy Wallace en charge du déverminage de l’auto. Puis, direction la Sarthe. Cette année là, Jaguar engage quatre exemplaires de sa XJR-12 (deux neuves donc et deux ex-XJR-9 reconditionnées en XJR-12). Notre modèle, la #4 aux 24 Heures du Mans est la plus rapide des quatre avec un temps de 3:36.10 pour Davy Jones. Elle signe le 7e temps des qualifications mais, emmenée par Michel Ferté, Davy Jones et Eliseo Salazar, elle ne termine pas l’épreuve. Cependant, la voiture sœur, la #3 de John Nielsen, Price Cobb et Martin Brundle, l’emporte.

La voiture a ensuite été utilisée aux 24 Heures de Daytona (John Nielsen, Kenny Acheson, Eddie Cheever, forfait suite à un accident) et aux 12 Heures de Sebring en 1991 sous les couleurs Bud Light. Lors de ce dernier événement, pilotée par John Nielsen, Davy Jones, Raul Boesel, elle termine 5e de la course. Sa dernière épreuve aura lieu également aux Etats-Unis lors des 24 Heures de Daytona 1993, la dernière apparition des Big Cats ! Elle a été en tête pendant de nombreux tours avec l’équipage Davy Jones, Scott Goodyear, Scott Pruett jusqu’à ce qu’un ressort de soupape ne casse et oblige l’auto à se retirer 80 tours avant la fin. Elle fut néanmoins classée 10e

La voiture a donc couru à la fois dans la catégorie Groupe C du Championnat du Monde Sports-Prototypes en Europe et dans le championnat IMSA aux Etats-Unis. Elle est apparue dans les livrées Silk Cut et Bud Light.

Depuis Daytona, cette XJR-12 a été placée dans le musée TWR et est ensuite passée à un propriétaire privé, et de là à l’actuel propriétaire qui a couru avec lors des événements Peter Auto.

Totalement mise à jour, avec un moteur vérifié, la voiture est livrée complète avec un jeu de roues de secours. De plus, le propriétaire actuel souhaite également inclure deux casques : un de John Nielsen daté de 1990 (l’année où il a gagné Le Mans) et un de Davy Jones qui a couru sur ce châssis.

Le prix n’est pas connu ! L’annonce est ICI.

Photos : sports-purpose.com