Un dernier baroud d’honneur pour les McLaren F1 GTR en 1998

De 6 en 1997, elles n’étaient plus que 2 un an plus tard. Le Gulf Team Davidoff a soufflé le chaud et le froid en 1998 avec une F1 GTR au pied du podium grâce à Steve O’Rourke, Tim Sugden et Bill Auberlen. Celle de Thomas Bscher, Emanuele Pirro et Dindo Capello a connu moins de chance avec un abandon à la clé. On doit l’engagement des deux McLaren F1 GTR à deux invitations en 1998. L’une des deux doit sa présence à la victoire de catégorie décrochée l’année précédente, l’autre à son succès lors des Coupes d’Automne 1997.

« Nos voitures ne sont plus capables de se préqualifier pour une épreuve telle que les 24 Heures du Mans », confiait Thomas Bscher. « Dès l’an prochain, il faudra une voiture plus compétitive. Alors, c’est la dernière participation des McLaren au Mans. On ne sait pas encore dans quelles conditions et si ce sera toujours avec un moteur BMW, mais je le souhaite, car ce sont de vrais amis. En attendant, la voiture ne peut pas gagner, mais elle peut finir. Terminer 7e ou 8e, voilà pourquoi nous sommes là. »