Trois Porsche victorieuses entrent au Musée des 24 Heures du Mans !

@Musée des 24 Heures

Communiqué de presse : 

Ce matin, trois Porsche victorieuses des 24 Heures du Mans sont arrivées au Musée : la 911 GT1 de 1998, la 962 C de 1987 et la 936 Spyder de 1981. Retour sur trois voitures de légende à découvrir dès aujourd’hui.

Porsche 936 Spyder 1981
Team Porsche System – #11 – Pilotes : Jacky Ickx / Derek Bell

Construite pour le championnat du monde des marques, la Porsche 936, variante de la 908, est dotée de quelques éléments empruntés à la célèbre 917 comme la transmission et le châssis. Elle est aussi équipée d’un moteur de 6 cylindres à plat turbocompressé de 2142 cm3 pour 540 ch, cette fois-ci un emprunt fait à la Carrera. Forte de son expérience, la marque de Stuttgart sentait qu’elle pouvait gagner avec la 936. C’est donc une ère nouvelle qui commence… Dès 1976, l’allemande remporte cinq des sept manches du championnat Groupe 6, la n°20 remporte également les 24 Heures du Mans de 1976 sous les couleurs du Martini Racing avec Gijs Van Lennep et Jacky Ickx au volant.

@Musée des 24 Heures

Porsche 962 C 1987
Team Rothmans Porsche AG – #17 – Pilotes : Hans Joachim Stuck / Derek Bell / Al Holbert

Introduite pour la première fois en compétition automobile en 1984, la 962 aura un succès et une carrière prolifique : on la verra pour la dernière fois courir, et gagner, au Mans en 1994. En 1987, les Porsche 962 C alignées par Stuttgart vont connaître un début d’épreuve difficile : sur quatre voitures, deux ne débuteront jamais l’épreuve. La troisième disparaît quant à elle dès la première heure de course. Seule demeure la voiture de réserve : la n°17 de Bell-Stück-Holbert… Au fil de la course la Porsche soutient le rythme face aux Jaguar jusqu’à avoir raison d’elles. La 962 C s’empare ainsi de la première place, prouvant encore une fois que l’expérience et les techniques éprouvées sont essentielles pour s’imposer au Mans.

@Musée des 24 Heures

Porsche 911 GT1 1998
Team Porsche AG – #26 – Pilotes : Laurent Aïello / Allan McNish / Stéphane Ortelli

Introduite en 1996, il faut attendre 1998 pour voir la Porsche GT1 l’emporter aux 24 Heures du Mans. Une évolution de la voiture originelle confirme sa rapidité en même temps que sa fiabilité et au terme d’une bagarre somptueuse avec les prototypes, ce n’est qu’à deux heures de l’arrivée que la GT1 n°26 fera la différence, rendant par la même hommage à Ferdinand Porsche qui s’est éteint trois mois plus tôt. Le changement de règlementation pour l’édition de 1999 interdit aux GT1 de revenir. Malgré tout, le savoir-faire de Stuttgart dont cette voiture exceptionnelle bénéficiait, résumait et condensait 48 ans d’expérience de la course mancelle.

@Musée des 24 Heures

Le Musée vous accueille aux horaires habituels.