Tour Auto : la deuxième étape Clermont-Ferrand / Limoges

Communiqué de presse : 

Au lendemain de la première journée de mise en jambes, les aventuriers du Tour Auto Optic 2ooo partent dès les premières lueurs du soleil en direction du circuit de Charade. Les émotions de la veille sont encore palpables et la volonté de remonter dans le classement est plus forte de secondes en secondes. Après être passées dans les mains expertes des assistances, les montures sont-elles prêtes à en découdre ? Compte-rendu de la deuxième étape.

Il existe sur le Tour Auto Optic 2ooo de petites anecdotes qui font de cet événement un rendez-vous unique d’année en année. François Allain (#50 – CITROËN GS de 1973) peut encore en témoigner avec une petite frayeur avant son arrivée hier soir au parc fermé de Clermont-Ferrand : casse mécanique au niveau de la cassette d’allumage. L’animateur était pourtant bien équipé avec un stock de pièces de rechange assez conséquent ! C’est un garage local qui lui permet de prendre le départ de cette deuxième journée et de relier Clermont-Ferrand au circuit de Charade. Le Tour Auto Optic 2ooo est imprévisible !

CIRCUIT DE CHARADE

Le circuit de Charade est une institution qui a vu de grands noms de l’automobile tels Jackie Stewart ou encore Graham Hill s’illustrer au volant de Formules 1. Ce circuit long de 3.975 kilomètres se trouve autour du Parc Régional des Volcans d’Auvergne, ce qui lui permet, depuis sa création en 1958, d’être l’unique circuit de montagne en Europe. Un magnifique cadre sur lequel les pilotes du plateau quatre en catégorie compétition ont livré une belle bataille en piste.

Parmi eux, Ludovic Caron (#204 – SHELBY Cobra 289 de 1965), qui prend le départ en toute fin de peloton suite à un accrochage la veille au circuit de Magny-Cours. Il réussit alors rapidement à remonter en tête et terminer la course en quatrième position juste devant Jean-Pierre Lajournade (#205 – JAGUAR Type E 3,8L), un beau moment.

DEUX SPÉCIALES SUR ROUTES FERMÉES EN NOUVELLE-AQUITAINE

Les circuits plaisent beaucoup aux participants du Tour Auto Optic 2ooo mais c’est sans compter les spéciales sur routes fermées. La localisation et le tracé de ces épreuves leurs sont communiqués au dernier moment, c’est un véritable moment de pilotage qui s’offre à eux, une immersion dans le monde du rallye. Cet après-midi ce n’est pas une, mais deux spéciales sur route fermées que les pilotes ont dû affronter. C’est l’un des exercices les plus difficiles pour les voitures engagées en régularité. Elles doivent en effet respecter une moyenne établie grâce à un temps de référence réalisé par les ouvreurs. Le but ? Être le plus proche possible de cette moyenne. Et c’est l’équipage Morel / Lenfant (#42 – CHEVROLET Corvette C3) qui semble en avoir une parfaite maîtrise. En effet, ils quittent en fin de matinée le circuit Charade à la douzième place au général. Dès la première épreuve, ils gagnent déjà 6 places au général pour terminer la journée en tête du plateau régularité. Chapeau messieurs.

UNE ARRIVÉE SOUS LES APPLAUDISSEMENTS À LIMOGES

La journée se conclue après 380 km au parc des Expositions de Limoges. Surprise pour les pilotes, le public est présent en masse et applaudis les voitures à leur passage. Un très bel accueil qui, sans nul doute, a ravi tous les concurrents !

Mr John of B/Sibel  demeurent toujours en tête du classement VHC avec la Porsche  Carrera 6 #249 avec 6 secondes d’avance seulement sur Shaun Lynn/Nigel Medcalf (Shelby Cobra 289 #207) et 29 secondes sur Damien Kohler/Sylvie Laboisne (Shelby Cobra 289 #212.

Le Classement Général Compétition est ici