Silverstone Classic : plein les yeux…

Un peu plus d’une semaine après Silverstone Classic, revenons sur ce meeting qui a tenu toutes ses promesses. Nous n’évoquerons pas à nouveau les courses de l’Aston Marin Masters Endurance Legends -remportées toutes deux par la Pescarolo-Judd 01 de Jonathan Kennard et Mike Cantillon face à des Peugeot 908, une Bentley Speed 8 et des Lola-Aston Martin ou Mazda !- dont vous trouverez le compte-rendu ici et les photos de Luc Joly .

En revanche, nous parlerons des autres courses (avec des plateaux très musclés) avec l’appui des photos de Luc Joly, puisque 20 courses étaient au programme de la Silverstone Classic, appellation du meeting depuis 2005, année où il a succédé au Festival.

Bentley Centenary Trophy for Pre-War Sports Cars

Tim et Oliver Llewellyn ont fait honneur au sponsor titre de cette course en la remportant au volant d’une Bentley 3/8 de 1926 (#39) après une belle lutte avec l’Alvis Firefly 4.3l de Rudiger Friedrichs, la Bentley devançant l’Alvis d’une seconde après trois quarts d’heure de course alors que la Frazer Nash Super Sports #11 de Fred Wakeman/Patrick Blakeney-Edwards complétait le podium.

Gallet Trophy for Pre 66 Grand Prix Cars (HGPCA)

Deux courses étaient au programme, avec deux vainqueurs différents. Dans la première, William Nuthall imposait la Cooper T53 #10.

Dans la seconde Sam Wilson , deuxième de la première course, était vainqueur avec sa Lotus 18 372 #18, Nutthall terminant cette fois troisième derrière la Brabham BT11/19 de Jon Fairley et devant Michael Gans et la Cooper T79 #79, cette Cooper ayant terminé troisième de la première course.

Historic Touring Cars

Michael Lyons a dominé la course avec la Ford Sierra Cosworth #51 l’emportant avec dix secondes d’avance sur la Ford Sierra Cosworth #151 de Craig Davies et la Ford Capri #16 de Steve Dance, les Ford s’adjugeant les six premières places.

HSCC Classic Formula 3

Les couleurs françaises ont également brillé en F3, avec la victoire dans chacune des deux courses de la Martini Mk39 #214 de Christian Olsen.

Les Français étaient nombreux au départ de ces courses de F3 : Frédéric Rouvier, David Caussanel, Frédéric Lajoux, Carlos Antunes Tavares, patron de PSA, et Laurent Vallery-Masson, le patron de HVM Racing, fidèle à sa Ralt RT3 #22, HVM Racing étant le Promoteur de l’Historic Tour.

HSCC Historic Formula 2

52 Formule 2 étaient au départ des deux courses, avec deux vainqueurs distincts. Miles Griffiths était vainqueur de la première avec la Ralt RT1 #19 devant les March 722 et 742 de Darwin Smith et Andy Smith.

Dans la seconde, le rapide Martin O’Connell, quatrième de la première course, imposait cette fois sa Chevron B40 #4 devant Griffiths, Darwin Smith et Andy Smith qui terminaient dans le même ordre que dans la course précédente.

HSCC Thundersports Sprint

35 Protos étaient en piste, dont quelques « gros cubes » comme des McLaren M8F et des Lola T70 Mk3B.

Dean Forward était vainqueur de la première course avec sa McLaren M8F #8 devant la Lola T310 #1 de Greg Hallau et la Lola T70 Mk3B #59 de Robert Beebee.

Dans la seconde, Forward était de nouveau le plus rapide mais il était contraint à l’abandon après quatre tours et c’est Greg Hallau qui l’emportait devant la Chevron B26 #60 de John Burton et la Lola de Beebee.

International Trophy for Classic GT Cars (Pre 66)

Le plateau affichait complet, avec 57 GT en piste ! Julian Thomas et Calum Lockie, des grands spécialistes de ce plateau, triomphaient avec la Shelby Daytona Cobra #192 au terme des 50 minutes de course, devant David et Oliver Hart (AC Cobra Daytona Coupé #76) et Graeme et James Dodd (Jaguar Type E #211).

Mini Celebration Trophy

Avec 50 Austin et Morris Mini Cooper -et une Austin Mini Countryman!-

le festival de glissades était assuré…

Une guest star était au départ et Darren Turner a justifié sa réputation en imposant la Morris Mini Cooper #81 dans la première course devant les Morris de Chris Middlehurst(#3) et Adam Morgan (#76).

Dans la deuxième course, Morgan répliquait et l’emportait devant les Austin de Ian Curley (#46) et Michael Caine (#44), Turner prenant la quatrième place.

Royal Automobile Club Tourist Trophy for Historic Cars (Pre 63 GT)

C’était l’une des courses les plus prisées du public de cette Silverstone Classic et elle a vu la victoire de l’AC Cobra #24 de Martin Hunt et Patrick Blakeney-Edwards.

James Cottingham et Harvey Stanley (Jaguar Type E #73) prenaient la deuxième place devant Martin et Lukas Halusa ( Ferrari 250 GT Breadvan #16).

Royal Automobile Club Woodcote et Stirling Moss Trophy

Les Protos des années 50 et 60 du Woodcote Trophy et du Stirling Moss Trophyétaient réunis dans un seul plateau, avec une grille de départ riche de 58 unités, toutes pilotées par des spécialistes de l’Historique.

Oliver Bryant (Lotus 15 #1) l’a emporté après une belle lutte avec la Lister Costin #43 de David Hart, William Nuthall et Tony Wood complétant le podium avec la Lister Knobbly #8.

Sir Jackie Stewart Trophy for FIA Masters Historic Formula One

C’était une des épreuves phares du meeting, comptan pour le Championnat du Monde FIA des F1 historiques.

L’italien Matteo Ferrer-aza était vainqueur de la première course avec la Ligier JS11/15 #26 ex Jacques Laffite devant la Tyrrell 012 #44 de Martin Stretton et la Williams FW07C #7 de Mike Cantillon.

Ferrer-aza était moins heureux dans la seconde course, terminant quatrième, alors que la victoire revenait à la McLaren MP4/1 #77 de Steve Hartley devant les Williams FW07C de Cantillon et de Christophe D’Ansembourg (# 37).

Transatlantic Trophy for Pre 66 Touring Cars

Les Ford étaient les favorites du plateau -57 voitures- et elles ont pris logiquement les huit premières places, avec un doublé des Mustang et la victoire de celle de Rob Fenn et Jake Ellis (#166) devant Craig Davies (#9), la troisième place allant à Andy Wolfe (Ford Cortina Lotus #113).

Très belle course de Ian Curley (Austin Mini Cooper S #46) qui termine neuvième devant nombre de voitures beaucoup plus puissantes.

Yokohama Trophy for FIA Masters Historic Sportscars

Cette deuxième épreuve sous label FIA était elle aussi un des clous du meeting et l’affrontement entre les McLaren et les Lola (T70, 210, 212 ou 290) promettait beaucoup et il n’a pas déçu.

C’est McLaren qui en est sorti vainqueur avec le succès de la M8F #89 de Max et Andrew Banks, avec quarante secondes d’avance, devant la Lola T70 MkIII B #23 de Gary Pearson et la Lola T292 #165 de Diogo Ferrão.

Jackie Stewart

En marge de ces courses, Jackie Stewart -Sir Jackie Stewart, plutôt- triple Champion du Monde de F1 a pris la piste avec la Matra-Cosworth MS80 avec laquelle il s’est adjugé le titre de Champion du Monde en 1969. L’Ecossais a évidemment comblé ses nombreux fans .

Vous pouvez voir d’autres photos de l’ami Luc ici