San Luis 2011 : ce qu’il faut savoir avant la finale World GT1

– 18 GT1 étaient présentes pour cette finale World GT1 de San Luis en 2011. Les deux couronnes (Pilotes et Equipes) étaient encore en jeu.

– Le châssis de la Ford GT/Belgian Racing de Jonathan Hirschi et Christoffer Nygaard était celui utilisé aux 24 Heures du Mans 2010 par Matech avec Hirschi/Grosjean/Mutsch.

– Deux têtes connues roulaient en TC2000 avec Jose Maria Lopez et Norberto Fontana. Lopez compte trois couronnes dans son pays et Fontana une.

– San Luis marquait les débuts en GT de Yelmer Buurman. Le Néerlandais roulait sur la Corvette C6.R/Exim Bank Team China managée par SRT, la structure de Patrick Selleslagh. Burrman marchait sur les traces de son père Herman, qui roulait en GT à la fin des années 90 sur une Marcos.

– Les essais Libres voyaient la domination de la Lamborghini Murcielago/www.dkr-discount.de de Christopher Haase et Manuel Lauck. On retrouvait 10 GT1 dans la même seconde.

– Andrea Piccini prenait l’ascendant sur l’Aston Martin DBR9/Hexis Racing lors de la séance pré-qualificative. L’Italien partageait son baquet avec l’Allemand Christian Hohenadel.

– En arrivant à San Luis, Darren Turner et Stefan Mücke pouvaient encore être sacrés mais Mücke a sorti l’Aston Martin DBR9/Young Driver AMR #8 en Libres 1. Le forfait était inévitable au grand dam de son coéquipier guère satisfait de cette sortie.

– La pole pour la course qualificative revenait à la Nissan GT-R/JRM de Lucas Luhr et Michael Krumm.

– Yelmer Buurman et Francesco Pastorelli raflaient la mise lors de la course qualificative sur la Corvette C6.R/Exim Bank Team China.

– Depuis les deux meetings précédents les deux Lamborghini Murcielago roulent sous la bannière www.dkr-discount.de. On doit le nom au team luxembourgeois de Kendy Janclaes qui avait une licence disponible. Les deux Lamborghini étaient suivies par AllInkl, alors que Kendy Janclaes s’occupait d’une des deux Corvette/Exim Bank Team China.

– San Luis marquait la dernière course de SRT, l’équipe belge de Patrick Selleslagh. Il aura fallu plusieurs années pour revoir l’écurie belge qui roule maintenant en GT4 European Series.

– A l’issue du meeting, plusieurs ventes aux enchères étaient organisées afin de récolter des fonds suite à l’accident mortel entre un car et un train dans la province de San Luis peu de temps avant la finale GT1. Plusieurs pilotes mettaient en vente une combinaison : Piccione, Basseng, Leclerc, Catsburg, Luhr, Krumm, Mücke.