Rondeau M579, le projet avorté de Jean Rondeau…

Homme de défi, Jean Rondeau s’était mis en tête de mettre au départ des 24 Heures du Mans 1979 deux Rondeau M579 à six roues. Après la fin de l’aventure Inaltera, l’artisan pilote a dû rebondir et c’est vers un prototype à six roues qu’il s’est orienté.

Jean Rondeau était persuadé de la qualité de la Tyrell F1 équipée de ses six roues. Selon lui, l’échec de cette F1 avait pour cause le manufacturier pneumatique unique qui n’était pas allé au bout de l’aventure. « Sur le plan technique, la Tyrell a des avantages énormes », déclarait Jean Rondeau en 1979. « Je suis certain qu’elle l’aurait démontré si possibilité lui en avait été fournie. Là, nous aurons un prototype qui répond au règlement du Groupe 6. Il pèsera dans les 700 kg.

« La Tyrell a prouvé qu’une six roues était beaucoup plus avantageuse sur des circuits rapides. Au freinage, le gain est d’environ 30%. Le Mans est justement un circuit rapide. Alors, imaginez ce gain répété sur 400 tours. D’autre part, sur le plan de la tenue de route, une 6 roues est nettement supérieure. Comme il pleut très souvent aux 24 Heures du Mans, il n’est pas exagéré de penser que la course se déroule d’ici quelque temps entièrement sous la pluie. Là encore, nous serions avantagés. »

Pour arriver à ses fins avec une construction de la première M579, Jean Rondeau devait trouver les fonds nécessaires. Le plan était établi sur une durée de quatre ans pour un montant de 2 milliards de centimes (20 millions de francs). L’idée était d’en avoir deux en 1979, quatre en 1980 et 1981.

Equipée d’un moteur Cosworth turbocompressé, la M579 la puissance du prototype pouvait varier de 520 à 630 chevaux pour une vitesse de pointe allant de 350 à 365 km/h.

Si les 24 Heures du Mans restaient l’objectif de Jean Rondeau avec sa M579, le Championnat du Monde des Marques était lui au programme (8 courses en 1979, 10 en 1980 et 1981).

Malheureusement, le projet ne sera jamais allé à son terme mais en 1980 Jean Rondeau remportait les 24 Heures du Mans sur une M379 de sa conception.