Retour sur les Spa Six Hours

Marquée par une météo plus que variable, l’édition 2019 des Spa Six Hours n’en fut pas moins un excellent millésime tant le spectacle proposé fut d’une rare intensité.

Donné sous une pluie battante, le départ de l’épreuve phare du meeting a vu d’emblée la Ford GT40 de Philip Walker-Miles Griffiths- Gordon Shedden s’emparer du leadership. En dépit d’une concurrence plus que relevée, la Ford frappé du n°2 allait tenir bon et l’emporter avec trois tours d’avance sur la magnifique…Aston Martin DP214 de Wolfgang Friedrichs- Simon Hadfield- Michael Mallock. Cette dernière, fidèle de l’épreuve s’il en est et insolente de régularité, profitant des avatars des différentes GT40 pour décrocher une superbe médaille d’argent!

Et que dire de la sensationnelle performance de la Slovaque Katarina Kyvalova et de la jeune Britannique Jamie Chadwick, toute fraîche lauréate de la première édition des W Series, lesquelles ont réussi la prouesse de hisser la Jaguar E Type n°58 à un excellent 11e rang!

Si l’on retiendra également la maîtrise du génial James Dorlin, tenant tête, sur le mouillé, avec sa diabolique Austin Mini Cooper  aux Ford Mustang dans le Masters Pre-66 Touring Cars, les deux courses ayant le plus retenu notre attention furent, sans conteste, celles réservées aux U2TC & Historic Touring Car Challenge with Tony Dron Trophy, nous rappelant avec bonheur l’âge d’or des 24 Heures de Spa.

Toutes deux disputées sur une piste grasse mais s’asséchant au fil des tours, les deux joutes nous ont proposé un bien joli spectacle! Trop court d’ailleurs à notre goût! Deux joutes d’une heure (plutôt que de 30 minutes) auraient été bénéfiques ! Soit, ne boudons pas notre plaisir d’avoir revu à l’œuvre Ford Capri, Sierra Cosworth, Rover Vitesse, BMW 3.0 CSL, BMW M3 E30, Alfa Romeo GTV6 et leur incomparable mélodie.

Disputée le vendredi, la première course a vu la victoire de la bestiale Ford Capri de Steve Dance, ce dernier s’imposant d’un souffle devant la Ford Sierra Cosworth RS500 de Julian Thomas et Calum Lockie. Egalement sur Ford Sierra, le tandem Ian Goff-Max Goff complétait le podium, devançant la mélodieuse Ford Capri RS3100 de David Hart-Nicky Pastorelli et la BMW M3 E30 ex-Steve Soper de Mark Smith-Arran Moulton-Smith.

Belle prestation du Belge Eric Mestdagh qui parvenait à hisser sa bien plus ancienne BMW 3.0 CSL au 7e rang, précédant la première des Rover en l’occurrence celle du trio Wakeman-Blakeney-Edwards.

Retardés en fin de course le vendredi, Nick et Harry Whale ont pris une éclatante revanche le lendemain, en imposant leur BMW M3 devant la Capri d’un Steve Dance une nouvelle fois en grande forme! Ian et Max Goff hissaient à nouveau leur Ford Sierra sur la dernière marche du podium devançant la paire Brown-Brown (Ford Sierra Cosworth) et Smith-Moulton-Smith (BMW M3) décidément abonnés à la 5e place.

Si la Ford Sierra « Kaliber » de Thomas-Lockie, dominatrice en début de course, a du se contenter du 10e rang, la « vielle » Camaro Z28 d’Oliver et Grahame Bryant a, en revanche, effectué une course solide, décrochant un bien joli 8e rang au beau milieu de montures bien plus modernes.

Une nouvelle fois un grand MERCI à toute l’équipe de Roadbook Organisation de nous avoir proposé un meeting aussi bien ficelé et, par conséquent, de nous avoir permis de revoir à l’œuvre les bolides ayant bercé notre jeunesse! Qui plus est tout aussi bien piloté!

Vivement la prochaine édition!

La galerie photos de Fabrice est ICI