Quand une université japonaise participait aux 24 Heures du Mans 2008 en LMP1

24H du Mans 2008. Essais chronomÈtrÈs.

Les 24 Heures du Mans 2008 voyaient la participation de Tokai University, équipe méconnue en Europe. Avec une Courage-Oreca LC70 motorisée par YGK, Toshio Suzuki, Haruki Kurosawa et Masami Kageyama jouaient dans la catégorie reine face à Audi et Peugeot. Sur le papier, aucune chance de rivaliser avec les deux ogres de l’époque.

Le projet japonais reposait sur l’implication d’étudiants de l’Innstitut Technologique de l’Université de Tokai sous la direction du professeur Yoshimasa Hayashi (ci-dessous).

Tout a débuté en 2001 avec le projet ‘Université de Tokai Le Mans’. Les 150 étudiants du département d’ingénierie des moteurs d’entraînement ont planché sur le dossier Le Mans en partenariat avec le motoriste YGK qui fournissait le moteur V8 4 litres.

Tokai University était la première université à prendre part aux 24 Heures du Mans. Le professeur Hayashi, récipiendaire du Trophée Spirit of Le Mans 2011,  explique la démarche :

« Il y a une raison pour laquelle nous avons choisi une course comme thème d’éducation et de recherche. Il y a un monde entre apprendre les quatre fondamentaux de la mécanique et mettre cette connaissance en pratique afin de construire un véhicule pour participer à une course. Au travers de la course du Mans, les étudiants ont été capables de passer en revue ce qu’ils ont appris en cours et reconnaître l’importance des connaissances de base. Au cours de cette démarche, nos étudiants ont obtenu non seulement des compétences intellectuelles mais également des compétences pratiques. »

Ce défi 24 Heures du Mans était inscrit dans le cadre des animations du 150e anniversaire des relations France-Japon.

La course de l’équipage de la Courage-Oreca LC70 n’a pas été de tout repos, celle-ci s’arrêtant le dimanche matin à 8h48 à Mulsanne avec Haruki Hurosawa au volant. La LMP1 s’est arrêtée, le pilote japonais a bien tenté de repartir mais la vitesse n’a pas pu être enclenchée. La transmission a rendu l’âme et c’en était terminé des espoirs de Tokai University.

On a revu par la suite la Courage-Oreca LC70 en Asian Le Mans Series à Okayama en 2009. Un engagement a été demandé pour les 24 Heures du Mans 2010 mais la Courage-YGK est restée première suppléante. Une nouvelle participation au championnat asiatique a eu lieu en 2010 et 2011 à Zhuhai. Par la suite, Tokai University a mis en chantier le développement d’une LMP2 hybride toujours en collaboration avec YGK.

Les essais ont eu lieu dans une Jaguar XJR-15 avec en ligne de mire les 24 Heures du Mans 2015. Malheureusement, le professeur Hayashi, qui avait mené Nissan à la victoire aux 24 Heures de Daytona, n’a pas pu faire rouler son prototype en terre sarthoise.