Quand JLOC faisait rouler une Lamborghini Diablo GT1 face aux marques japonaises

On connaît la Lamborghini Huracan GT3 en SUPER GT. Bien avant la GT3, la Diablo GT1 engagée par JLOC a fait les beaux jours du championnat JGTC en 1998.

A une époque où la catégorie GT battait son plein en BPR, SAT (Signes Advanced Technology) a été chargé par Lamborghini de concevoir une grosse GT pour la compétition. Outre le châssis qui a servi à son homologation, une deuxième auto a été mise en chantier pour JLOC. Le moteur V12 développait 655 chevaux pour un poids total de la bête de 1050 kg. La carrière de la Diablo GT1 a été pour le moins compliquée au sein d’une catégorie GT500 trustée par les marques japonaises. JLOC a ensuite fait rouler la Murcielago avant de se tourner vers le modèle GT3 de la marque italienne.

Photos : Lamborghini