Panhard & Levassor à l’honneur à Epoqu’Auto

Communiqué de Presse : Pour fêter les 40 ans du salon EPOQU’AUTO, les organisateurs ont choisi de mettre à l’honneur une grande maison automobile française : PANHARD & LEVASSOR. C’est donc cette marque pionnière dans la fabrication de véhicules à essence qui aura le privilège de prendre place sur l’un des plateaux principaux de cette édition 2018. Un plateau organisé autour de 29 véhicules d’avant et d’après guerre. Les visiteurs pourront également découvrir 6 voitures de course aux palmarès exceptionnels, ayant couru à des rallyes prestigieux tels que celui du Mans ou de Monte-Carlo.

La première voiture à essence produite en série présentée à EPOQU’AUTO

Inédit à EPOQU’AUTO : un Phaéton 2 places au moteur type V2 Daimler de 1891 !
Après plusieurs prototypes, ce véhicule avant-gardiste pour son époque est l’un des 5 premiers produits en série et commercialisés par Panhard & Levassor en 1891, soit 5 ans après la naissance de la marque ; une innovation qui s’inscrit en plein cœur de la révolution industrielle. Commercialisé initialement à moins de 40 exemplaires, ce véhicule est reconnu pour être aujourd’hui le premier modèle de voiture à essence produit en série, au monde.

Mais aussi…

Le second véhicule star du plateau PANHARD & LEVASSOR : un Dog-cart de 1892 (voiture d’Hippolyte Panhard) qui circule toujours ! Ce véhicule a notamment participé à la parade des 120 ans du Mondial de l’Automobile à Paris le week-end dernier. Il est quant à lui le plus ancien véhicule du monde encore en circulation à ce jour.

Les moteurs PANHARD & LEVASSOR et la compétition

Comme saluant les visiteurs dès leur entrée au salon, 6 véhicules de course prendront place sous le dôme à l’accueil.

Parmi ces 6 sportives qui ont couru dans de nombreuses épreuves et divers pays, seront notamment présentées des voitures au moteur PANHARD & LEVASSOR sous les carrosseries DB (puis CD), ayant remporté des victoires en classe au Mans trois fois, à Sebring deux fois et quatre victoires à Mille Miglia.

Les voitures de courses annoncées :
Barquette DB type Le Mans 1954 – Barquette DB type Le Mans 1955 – DB HBR5 « la Camionnette » – DB HBR4 « Le Monstre » – Barquette Trouis DB HBR4 – CD 1962,  la DB HBR4 dite « Le Monstre » victorieuse du Tour de France Auto dans sa catégorie en 1959 et 2e à l’indice énergétique au Mans en 1961 (photo de Une).

Le plateau PANHARD & LEVASSOR – Hall 3

6 modèles produits avant la première guerre mondiale
Phaéton P2C (1891) – Dog-cart P2D (1892) -Charrette Anglaise à moteur Phénix M2F (1896) – Charrette anglaise (1897) – Wagonnette (1898) – X1 (1909)

9 modèles sortis d’usine avant-guerre
X19 (1918) – X37 (1923) -20HP Records (1924) – 35 HP Records (1926) – X68 (1930) – X67 (1931) – X72 (1934) – X73 (1936) – X77 (1938)

14 modèles fabriqués et commercialisés après la deuxième guerre mondiale
Un prototype Dynavia (1948) – cinq Dyna en différentes carrosseries Berline et Cabriolet – trois PL17 – une CD – une 24 CT- une Scarlette – un Coupé Dyna carrosserie Veritas de 1952 – une Dyna Z Cabriolet Pichon Parat de 1959.