Oldtimer Grand Prix : Lola, Cobra et Tyrrell en vedette

Deux semaines après une éblouissante Silverstone Classic, les concurrents du Masters Historic Racing avaient rendez-vous sur le Nürburgring pour le 47ème AvD Oldtimer Grand Prix.

Les grilles de départ étaient toutefois nettement moins denses que celles de la Silverstone Classic qui avaient fait le plein, nombre de pilotes britanniques n’ayant pas fait le déplacement de l’Eifel.

FIA Masters Historic Formula One Championship

Martin Stretton a remporté ses deux premières victoires avec la Tyrrell 012 #44, assorties de la pole position, pour un week-end bien rempli donc.

Dans la course 1 il partageait la première ligne avec le leader du Championnat, Matteo Ferrer-aza (Ligier JS11/15 #26) mais il allait être débarrassé de la menace du pilote italien, la Ligier perdant une roue. Pour autant, la victoire n’était pas acquise car Stretton était menacé par la Williams FW07C #7 de Mike Cantillon. La Tyrrell résistait jusqu’au bout et l’emportait avec sept dixièmes de seconde seulement d’avance sur la Williams alors que Jamie Constable (Tyrrell 011 #99) complétait le podium, à une quinzaine de secondes de Stretton, qui avait également signé le meilleur tour en course.

Martin Stretton a récidivé dans la course 2, avec de nouveau le meilleur tour en course. Il précédait cette fois la Ligier de Ferrer-aza, celui-ci ayant bénéficié de l’accrochage entre la Tyrrell de Constable et de la Lotus 87B #87 de Jonathan Holtzman pour prendre cette deuxième place, devant la March 761 # 34 de Henry Fletcher, vainqueur de la classe Pre-78 comme dans la course de samedi.

FIA Masters Historic Sports Car

24 Protos étaient engagées, contre 50 à Silverstone. La Lola T70 MkIIIB #3 de Jason Wright et Andy Wolfe s’est imposée -après avoir fait la pole position devant l’Osella Abarth #10 de Manfredo Rossi di Montelera et la Lola T290 #25 de Michael Gans.

Jason Wright prenait le départ et conservait a première place mais, juste avant le pitstop obligatoire, il était dépassé par la Lola de Gans. Wright passait le volant à Andy Wolfe qui revenait très vite sur la Lola de Gans et passait l’Américain. Celui-ci allait être disqualifié après la course, la deuxième place revenant à Henry Fletcher (Chevron B26 #80), à près de 25 secondes de Wolfe, et la troisième à Rossi di Monterola et l’Osella Abarth.

Gentlemen Drivers

La lutte pour la pole position avait été acharnée entre les Shelby Cobra Daytona. Julian Thomas décrochant cette pole pour sept millièmes de seconde seulement avec la Cobra #192 devant la Cobra #2 de Simon Hadfield, Nicky Pastorelli venant ensuite avec la Ferrari 250 GTO #111.

En course la lutte allait se circonscrire à un duel entre la Cobra de Thomas et Andy Wolfe et la Ferrari de Pastorelli. Malgré les efforts du Néerlandais, la Cobra #192 l’emportait avec un peu plus d’une seconde d’avance sur la Ferrari, la Cobra #2 de Hadfield et Leo Voyazides étant troisième, à plus de quarante secondes.

Aston Martin Masters Endurance Legends

Défait à deux reprises par la Pescarolo 01 de Mike Cantillon, Christophe d’Ansembourg et sa Lola-Aston Martin DBR1/2 ont pris leur revanche sur le Nürburgring en s’imposant dans les deux courses du week-end.

Cantillon et sa Pescarolo-Judd se sont cependant défendus bec et ongles.

Dans la première course, d’Ansembourg ne l’emportait qu’avec sept dixièmes de marge sur la Pescarolo qui avait établi le meilleur tour en course. Keith Frieser (Oreca 03 #45), troisième au général, était vainqueur en LMP2.

Le lendemain, l’écart entre la Lola-Aston Martin et la Pescarolo était encore plus serré, puisque le Belge ne devançait Mike Cantillon sur la ligne d’arrivée que d’un peu plus de cinq dixièmes/ Mike Newton et la MG-Lola EX257 #25, battus la veille par l’Oreca de Frieser, prenaient cette fois leur revanche après là aussi un beau duel, quatre dixièmes séparant les deux voitures après quarante minutes de course.

A noter la présence de deux « pigistes », Marco Werner, à bord de l’Aston Martin V12 GT #30, invitée, et de Olaf Manthey, sur une Porsche 993 RSR

Les résultats du meeting sont ici