Norbert Singer et Hans Mezger, deux ingénieurs incontournables dans l’histoire de Porsche

Deux personnalités dans l’histoire de Porsche passent une décennie cette année. Aujourd’hui-même, Norbert Singer son 80anniversaire. Entre 1970 et 2004, l’ancien ingénieur a participé à toutes les victoires de la marque allemande en compétition. Deux jours plus tard, c’est Hans Mezger qui soufflera ses 90 bougies. Ce dernier a été responsable des voitures et des moteurs de course durant plus de trois décennies.

Norbert Singer, Monsieur Le Mans

Depuis des décennies, il n’y a guère eu un nom aussi étroitement lié aux 24 Heures du Mans que celui de Norbert Singer. L’ingénieur allemand a joué un rôle déterminant dans les 16 victoires de Porsche au Mans, aussi bien auprès du constructeur que des équipes privées. Norbert Singer a travaillé sur les 917, 935, 936, 956, 962 C, WSC Spyder et 911 GT1 entre 1070 et 1998. Jusqu’à sa retraite en 2004, Singer était aussi chef de projet pour la plupart des voitures de course conçues par Porsche. En tant que responsable des programmes officiels et des opérations, il était également en charge des décisions stratégiques et tactiques durant les courses.

Né en 1939 à Eger qui se nomme maintenant Cheb (République Tchèque), Norbert Singer a terminé ses études en obtenant son diplôme en ingénierie aérospatiale et automobile. Son choix de carrière s’est vite porté sur l’automobile grâce à un employé de l’Institute for Automotive Engineering de l’Université technique de Munich. En mars 1970, Singer intègre le département compétition de Porsche. Ses premières responsabilités concernaient la 917. A cette époque, Ferdinand Piëch refusait un refroidisseur d’huile externe. Il exigeait une solution simple et Norbert Singer a trouvé une solution aéro qui a fonctionné au Mans. Pas une seule 917 n’a connu le moindre souci de refroidissement et la victoire est revenue à Hans Hermann et Richard Attwood.

Au cours de la période qui a suivi, Norbert Singer a travaillé sur le développement aéro de l’auto tout en participant à l’optimisation de la 917 longue queue. Les 917/10 et 917/30, équipées d’un moteur turbo où l’appui était très important sur les pistes aux virages serrés aux Etats-Unis, ont pu bénéficier de l’expertise aérodynamique de Norbert Singer. Au cours des 32 années qui ont suivi, Singer a été responsable de nombreuses voitures de course exceptionnelles telles que le projet 911 Carrera RSR (1972), 911 Carrera RSR Turbo 2.1  (1974), 935 (1976) et 935/78 Moby Dick (1978).

Place ensuite à la période Group C et l’arrivée de la 956 où là encore Norbert Singer a pu apporter toute son expertise de l’aéro avec un prototype exceptionnel sur le plan de la tenue de route. Les 956 et 962 C ont remporté pas moins de cinq championnats du monde Pilotes, trois pour les Marques et deux pour les Equipes, sans oublier sept victoires au Mans.

2004 marque l’heure de la retraite pour Norbert Singer qui a tout de même continué à travailler en tant que conseiller auprès des clients Porsche jusqu’en 2010. Il n’a pas pour autant quitté Porsche puisqu’il a activement participé à la restauration de voitures de course pour le Musée Porsche, notamment les 917 #001 et 956 #005. Il a également donné des cours à l’Université d’Esslingen à partir de 2006.

Hans Mezger, l’esprit créatif

Son nom est connu de tous les passionnés des concepteurs de moteurs de voitures de course. Hans Mezger a conçu le moteur boxer six cylindres refroidi par air de la Porsche 911. On lui doit aussi le moteur de la V12 de la 917 avec son angle d’inclinaison à 180 degrés, tout comme le TAG Turbo de Formule 1. Dix ans plus âgé que Norbert Singer, Hans Mezger a obtenu son diplôme en 1956 juste avant de commencer à travailler à Zuffenhausen. Il a vite montré ses capacités en devenant partie intégrante du premier projet Porsche pour la Formule 1 en 1960. Au cours de sa longue carrière, Mezger a conçu les moteurs des 901 et 911. Il est promu à la tête du département de conception des voitures de course en 1965, le nouveau département initié par Ferdinand Piëch. Ses talents ont fait des merveilles sur le moteur de la 917 qui a offert à Porsche son tout premier succès aux 24 Heures du Mans. Le moteur turbo a été à l’honneur sur tous les tracés du monde, y compris sur les circuits sinueux aux Etats-Unis où roulaient les 917/10 et 917/30 de la série CanAm. On peut clairement affirmer que Hans Mezger a été un pionnier sur le sujet, tout comme Porsche qui lança en 1974 la 911 Turbo.La suite passera par le programme Formule 1 en collaboration avec McLaren. Mezger a imaginé le moteur V6 1,5 litres avec un angle d’inclinaison de 80 degrés. Niki Lauda a remporté le titre mondial en 1984 et 1985, puis Alain Prost en 1986. Le moteur TAG Turbo  imaginé par Mezger a remporté 25 courses. Ce passionné de technique roule toujours au volant de sa Porsche 911 Carrera 3.0 blanche qui possède ‘son’ moteur.

Photos : Porsche