L’unique châssis Brun C91 Judd de 1991 est à vendre !

Photo Facebook Brun Motorsport

Aujourd’hui, focus sur une voiture rare et unique puisqu’il n’existe qu’un seul exemplaire : la Brun C91 Judd mise en vente par Ascott Collection.

Au début des années 90, l’Endurance vit une grande mutation. 1991 marque la disparition des Groupe C – encore tolérées cette année là – au profit de voitures dotées d’une motorisation 3,5 litres dans le cadre du nouveau règlement du Championnat du monde des voitures de sport. Fini les moteurs turbo et rotatifs, bienvenue aux atmosphériques. Peu de changement au niveau des châssis, par contre, le poids passe de 900 kilos à 750 !

Le pilote et directeur d’équipe Walter Brun fait alors face à un dilemme : abandonner le sport automobile car les équipes privées ne sont plus les bienvenues ou devenir constructeur de ses propres autos. Le Suisse ne baisse pas les bras, il est opiniâtre, il a fait fortune dans l’industrie des machines à sous. Fidèle à Porsche depuis les années 80, Walter Brun n’a plus vraiment le choix, les 962 C recevant une pénalité de poids en 1991. Il tente alors l’aventure avec sa propre voiture et lance la construction de la Brun C91-Judd. Fabriquée à un seul exemplaire, elle devait faire face aux Mercedes de l’époque ainsi qu’aux Jaguar !

 

C’est à Basingstoke, au sein du bureau d’ingénierie Brun Technics, qu’est créée la Brun C91-Judd. Elle est équipée d’un moteur Judd V8 dérivé de celui vu en F1 sur la Leyton House CG901 et utilisé par Walter Brun en F1. La possibilité est laissée à d’éventuels futurs clients d’installer un autre bloc car le but est aussi de vendre cette auto. L’ambition de Walter Brun avec son projet C91-Judd est simple : se faire remarquer par un constructeur et devenir son équipe support. L’auto est finalement présentée dans le cadre des 24 Heures du Mans 1991…

Au Nürburgring, pour sa première course, elle est pilotée par Oscar Larrauri et Gregor Foitek. Elle se qualifie à 10 secondes de la Jaguar XJR-14 et malheureusement des problèmes techniques ne permettront pas à l’équipe de prendre le départ de la course. La manche suivante se déroule à Magny-Cours et c’est déjà bien mieux avec un temps à seulement 1,5 secondes de la Mercedes C291 d’un certain Michael Schumacher ! Encore une fois, cela se passera moins bien en course. Oscar Larrauri ne boucle que quatre tours avant que l’huile de la C91-Judd ne se répande sur la piste. Les deux dernières courses de la saison, Mexico et d’Autopolis (Japon), se solderont aussi par des abandons en course. Cependant, la fiabilité n’est certes pas là, mais la performance est bien meilleure avec des temps qui se rapprochent des Mercedes C291.

Photo Facebook Brun Motorsport

Malheureusement pour Walter Brun , son principal sponsor, Repsol, se retire et c’est la fin de la vie en compétition de notre Brun C91 Judd. L’unique châssis C91-001 a été vendu par Walter Brun en mars 1994 à son propriétaire actuel. Elle n’est pas restée dans un garage, elle a pris la piste à Sebring et Daytona entre 1998 et 2003. Elle est dans un superbe état et est éligible dans les courses classiques modernes.

Pour plus d’informations ou pour la vente, consultez sa fiche ICI

D’après le site d’Ascott Collection.