L’Exposition « BMW, l’Art et la Victoire » au Musée des 24 Heures

Le Musée des 24 Heures a inauguré hier soir sa nouvelle exposition temporaire qui succède à « Le Mans 1949 » qui était consacrée à la première édition des 24 Heures après la Seconde Guerre Mondiale.

Pour cette nouvelle exposition – qui va durer quatre mois jusqu’au 6 octobre – le Musée a choisi de mettre à l’honneur BMW, en relatant l’histoire du constructeur bavarois et en détaillant sa relation avec l’art. Cette exposition coïncide avec le vingtième anniversaire de la victoire de la BMW V12 LMR #15 de Yannick Dalmas, Joachim Winkelhock et Pierluigi Martini. Ce prototype avait été développé par BMW et Williams Engineering, la société de Frank Williams. Trois authentiques Art Cars sont présentées – la BMW 320i 1977 de Frank Lichtenstein, la McLaren BMW F1 GTR 1995 de César et la BMW V12 LMR 1999 de Jenny Holzer – ainsi que trois autres BMW. Quatre de ces six voitures ont été prêtées par le Musée BMW. Des textes et des maquettes complètent l’exposition.

Fabrice Bourrigaud, le Directeur du Patrimoine de l’ACO et Directeur Culture et Héritage du Musée, était le cicérone de la soirée. Pierre Fillon, le Président de l’ACO, a, dans un propos liminaire, présenté le cadre et le contexte de l’exposition, avant de couper le traditionnel ruban en compagnie de Nicolas Quillet, Préfet de la Sarthe, de Dominique Le Mener, Président du Conseil Départemental, de Véronique Rivron, Conseillère Départementale, et de Marcel Mignot, l’emblématique ancien pilote-instructeur de l’Ecole de Pilotage de l’ACO, dix participations aux 24 Heures du Mans, dont deux sur des BMW Art Car. Sa première eut lieu en 1977, associé à l’initiateur du concept des Art Cars Hervé Poulain sur une BMW 320i décorée par Roy Lichtenstein, avec une superbe neuvième place au général, deuxième en IMSA, et la seconde en 1979 à bord d’une BMW M1 au design conçu par Andy Warhol, avec, toujours associé à Hervé Poulain et avec Manfred Winkelhock, la sixième place au général, 2e en IMSA.

A l’entrée de l’exposition, ce n’est pas une Art Car, mais c’est peut-être pourtant – même si c’est subjectif – la plus belle pièce de l’exposition. C’est une rareté, une véritable splendeur. La BMW 328 Touring Coupé aux formes galbées a terminé cinquième des 24 Heures du Mans 1939 en remportant la catégorie 2 litres. Un chef d’oeuvre !

Au centre de l’exposition siège la BMW 320i à la livrée conçue et réalisée à la main par le new-yorkais Roy Lichtenstein (un des pionniers du Pop Art), neuvième donc des 24 Heures 1977.

A droite de la 320i, deux voitures : la McLaren F1 GTR, habillée par le sculpteur César en 1995, prêtée pour l’exposition par son actuel propriétaire, François Perrodo, et une imposante BMW 3.5 CSL engagée au Mans en 1976 par BMW Motorsport, dans une magnifique robe.

A l’extrémité de l’Exposition, logée dans une niche, se tient la troisième Art Car. Cette BMW qui conserve les couleurs traditionnelles de BMW, le blanc et le bleu, mais Jenny Holzer a ajouté des messages personnels sur sa carrosserie : « Protect me from what I want », « You’re so complex that you don’t respond to danger » et « The unattainable is invariably attractive », messages en rapport avec son goût du sport automobile. Ces messages sont en lettres chromées et phosphorescentes afin que la voiture soit bien visible la nuit. Cette voiture avait participé en mai 1999 aux Préqualifications, pilotée par Tom Kristensen et Joachim Winkelhock, avec un septième temps à la clé, mais BMW Motorsport décida de ne pas l’inscrire à la course, n’alignant que deux autos, dont l’une remporta l’épreuve.

La dernière BMW est une M1 engagée au Mans en GT Gr4 par Helmut Marko en 1981 et pilotée par le Prince Léopold de Bavière, Christian Danner et Bernd Oberndorfer.

En plus de l’exposition consacrée à BMW, le Musée célèbre aussi le centenaire de Bentley et deux voitures sont exposées à l’entrée de l’Allée des Légendes, une Bentley Speed 8 de l’édition 2003 et l’authentique voiture victorieuse des 24 Heures 1924, la première victoire de la marque britannique, la Bentley 3 litres Sport #8 que pilotèrent John Duff et Frank Clement.

Avant de clôturer la soirée, Pierre Fillon et ses invités ont pris la pose devant le Trophée des 24 Heures du Mans.

Une exposition à ne pas rater…

Plus de photos ici