Les brèves des 24 Heures du Mans 1955…

@ACO D.R

L’édition des 24 Heures du Mans 1955 est restée dans les annales pour le dramatique accident que tout le monde connaît. La victoire de la Jaguar D-Type de Mike Hawthorn et Ivor Bueb est quasiment anecdotique. Endurance-Classic va revenir sur les brèves qui ont précédé les 24 Heures du Mans 1955. Ces brèves, publiées par L’Action Automobile et Touristique en juin 1955, n’ont pas grand-chose à voir avec celles du XXIe siècle. Faisons un bond 65 ans en arrière…

– Sur les 60 concurrents au départ, 16 étaient qualifiés à l’issue des 24 Heures du Mans 1954. Les 44 autres ont été sélectionnés parmi les 115 dossiers reçus par l’ACO. On notait la présence de 13 suppléants.

– L’accès au circuit est possible grâce à un passage souterrain creusé sous la route de Tours. Ce tunnel long de 16 mètres, large de 7 mètres avec un trottoir d’1m30 de large.

– Le Garage Vert, créé en partenariat avec BP Energol, a une capacité de 2000 voitures. L’objectif est de passer à 5000 voitures.

– Le revêtement a été refait sur la ligne droite des Hunaudières.

– La course comporte deux classements : l’un à la distance, l’autre à l’indice de performance.

– Installation dans le village et au Tertre Rouge de nombreux postes de télévision permettant de suivre la course sur tous les points de la course.

– Un point horaire est prévu toutes les heures au micro avec interviews des concurrents et l’annonce des classements.

@ACO D.R

– Une Dyna-Junior est à gagner dans le Village grâce à une tombola gratuite.

– Le nouveau village de toile 432 permet d’accueillir les campeurs à l’extrémité du Village. Il en coûte 3000 francs pour 4 personnes pour 2 nuits.

– Le Village a sa place centrale avec un restaurant équipé d’une terrasse gazonnée. Des boutiques sont installées avec un bureau P.T.T, un bureau de change, une banque, un bureau de tabac, un photographe et un coiffeur.

– L’édition 1954 avait vu la présence d’un chauffage à infrarouge dans le stand d’un exposant. Devant l’engouement suscité par ce chauffage, d’autres exposants vont s’en équiper.

– Le développement du Village obligeait l’ACO à proposer un plan géant permettant aux spectateurs de se repérer aisément. Grâce au concours de l’ONU, des interprètes seront sur place en compagnie des hôtesses. Le drapeau des 60 pays appartenant à l’ONU flottera au niveau du pavillon.

– Un jardin d’enfants adossé au Welcome permet aux parents de confier leurs enfants durant la course. Le ‘baby-hutte’ permet aussi se restaurer avec la distribution de friandises. Un écran de cinéma parlant est aussi disponible.

– Le Village permet d’accéder au salon du maquillage, au Musée de la Chasse, à un cinéma et à une présentation des dernières créations sportives de la Haute Couture de Paris. Pour celles et ceux qui veulent envoyer une carte postale, un cachet spécial sera apposé sur les timbres.

@ACO D.R