Le saviez-vous ? Henri Pescarolo à deux doigts de manquer son 30e Le Mans

Nous sommes le dimanche 28 avril 1996 lors des Préqualifications des 24 Heures du Mans. 1996 est l’année de la 30e participation d’Henri Pescarolo à la classique mancelle. Pour cette édition, une Courage C36 est engagée par La Filière pour Henri, Franck Lagorce et Manu Collard.

Avec un meilleur chrono de 3.54.292, la Courage C36 n’était pas qualifiée en milieu d’après-midi puisque la #5 connaissait un souci que personne ne comprenait dans l’équipe, sans oublier la perte du capot arrière en piste.

La fin de séance approchait à grands pas et l’équipe décida de changer le turbo, mais la Courage restait hors du coup pour Le Mans. A quelques minutes du damier, Henri prit la décision de faire monter le boîtier électronique de la Courage #4 et le dernier tour de Franck Lagorce en 3.51.444 (7e temps au général) permettait de qualifier la Courage #5.

L’équipe se rendra compte en démontant la voiture le lundi matin que la capsule d’information de pression de turbo du Motronic était détériorée. Les commissaires techniques, après avoir installé le système de contrôle de la pression de turbo, ont insufflé un jet d’air comprimé trop élevé pour en vérifier l’étanchéité.

La Courage C36 #5 d’Henri Pescarolo, Franck Lagorce et Manu Collard termina cette édition des 24 Heures du Mans 1996 à la 7e place au général, 2e du Groupe 1.