Le Mans : un jour, une histoire…

Nous sommes en 1965. Masten Gregory et Jochen Rindt remportent la 33e édition des 24 Heures du Mans sur une Ferrari 275 LM. A cette époque, le bruit d’un troisième pilote qui a pris le volant durant la nuit a circulé. Son nom : Edgar Hugus.

Ce troisième pilote aurait remplacé Masten Gregory au beau milieu de la nuit en empruntant le casque du natif de Kansas City. Mythe ou réalité ?

Dans une lettre écrite en mai 2005, Edgar Hugus a confirmé avoir pris le volant à 4 heures du matin. Hugus devait rouler initialement rouler sur une Ferrari de Luigi Chinetti mais la voiture n’était pas prête, d’où son rôle de suppléant pour rouler sur une 250 LM.

La vision nocturne de Masten Gregory n’était pas bonne et Jochen Rindt n’était pas dans le stand. Luigi Chinetti aurait donc demandé à Edgar Hugus de prendre le volant pour un relais. Luigi Chinetti aurait dit à Hugus qu’il avait informé les officiels de la présence de ce troisième pilote.

Photo: D.R. ACO