Le Mans : un jour, une histoire…

Quelques semaines après les 24 Heures du Mans 1939, la seconde guerre mondiale allait plonger le monde dans un conflit de plusieurs années et les 24 Heures du Mans ont dû faire une pause de 10 ans.

En 1943, l’Automobile Club de l’Ouest mettait en place une exposition itinérante du 4 au 27 juin afin de fêter les 20 ans du double tour d’horloge sarthois.

L’ACO rappelait son action durant les deux guerres. De 1914 à 1918, l’ACO a porté assistance aux prisonniers de guerre par la création d’un comité interdépartemental permettant l’envoi de 300 000 colis. Pour cette oeuvre de guerre, il a été décerné à l’ACO la médaille de la reconnaissance française.

Entre 1939 et 1940, l’ACO a porté secours aux mobilisés nécessiteux, sans oublier une assistance aux prisonniers de guerre jusqu’en 1943. Les réfugiés ont eux aussi reçu une aide en 1940/1941. En 1942/1943, des envois de messages en Afrique du Nord ont été effectués en collaboration avec la Croix-Rouge. Un concours a été apporté aux familles pour l’envoi de colis aux ouvriers travaillant en Allemagne.