Le Mans Motors Cup : les échos du samedi sur le Bugatti

La saison 2020 des meetings organisés par HVM Racing -dont l’Historic Tour qui permet de délivrer les titres de Champion de France Historique des Circuits GT/Tourisme et Protos/Monoplaces- s’achève ce week-end au Mans sur le circuit Bugatti avec la Le Mans Motors Cup.

Une météo sans masque mais un paddock masqué

Après la grande fraîcheur du Val de Vienne fin septembre, la météo -du moins la matinée- était au beau fixe avec un soleil éclatant.

Par contre, en raison des conditions sanitaires, le protocole était strict, avec port du masque obligatoire dans toute l’enceinte du Circuit, respect des gestes barrières, etc…

Un meeting à huis clos

Huit jours avec le Grand Prix de France Moto, l’ambiance sur le Bugatti était toute autre puisque le public n’est pas admis ce week-end. En conséquence, les tribunes sont tristement vides.

On dit que la nature a horreur du vide, mais on peut dire également que la nature a horreur du Covid…Espérons des jours meilleurs en 2021.

Double dose pour Philippe Gache

Le patron de la Société SMG Challenge est de retour au Mans ce week-end où il a participé à dix 24 Heures du Mans.

L’ex Champion de France de Formule Ford (1985) met les bouchées doubles ce week-end puisqu’il pilote une March 763 F3 (#183) et également une Porsche 911 RSR 3litres (#83) dont il partage le volant avec Jean-Pierre Richelmi, triple Champion de France des Rallyes Terre et vainqueur entre autres succès de la Coupe du Monde sur glace sur une Toyota Celica avec un certain…Philippe Gache.

Jean-Pierre Richelmi est le père de Stéphane, vainqueur en 2016 des 24 Heures du Mans en LMP2 sur l’Alpine A460 Signatech (et deuxième en 2019 sur une Oreca 07 du Jackie Chan DC Racing).

La Porsche 911 RSR immaculée, qui développe 330 chevaux, vient tout juste d’être reconstruite et dispute au Mans sa première course. Première réussie, puisque dans le Plateau ASAVE 65 et 75, elle a décroché le troisième chrono, le meilleur des GT, tout juste devancée par deux protos.

Pour Carlos Antunes Tavares aussi…

Le patron de PSA est un fidèle de l’Historic Tour. Comme Philippe Gache, il évolue au Mans dans deux plateaux.

Dans le Trophée F3 et FR Renault Classic, il pilote son habituelle Ralt RT3 Alfa, Et, comme les SportProtosCup ne sont pas de la partie au Mans, Carlos Tavares a engagé sa Chevron B21 dans le plateau ASAVE. Il en a profité pour réaliser la pole position en 1.50.795.

Pas de plateau Protos, mais…

Les SportsProtosCup ne sont donc pas là, mais une absence de protos au Mans, cela aurait fait tache et le plateau ASAVE a comblé -un peu- ce manque. Outre la Chevron B21 de Calos Tavares, on a pu voir en piste une superbe Chevron B16-#124- , une Chevron B8 GT -#37- et une Elva Mk7S.

Un plateau ASAVE survitaminé

Les protos cités ci-dessus ne sont pas les seules vedettes de ce plateau musclé tant qualitativement que quantitativement.

Outre les voitures déjà citées, on accordera une mention particulière à la Shelby Cobra Daytona Coupé #56 de Pierre-François Rousselo – un ancien des 24 Heures lui aussi- et à la Shelby Cobra 289 #24 de Nicolas Chambon….

Jour de qualifs

Ce samedi était réservé aux qualifs -à l’exception de la première course des Yountimers GTI Cup et Roadster Cup

Formule Kent et Challenge Ford Historic France

Domination des Van Diemen post-89, avec la pole in extremis dans le dernier tour pour Nicolas Beloou

1 Nicolas Beloou Van Diemen #49 1.51.357

2 Geoffrey Horion Van Diemen #3 1.51.651

3 Xavier Michel Van Dielen #11 1.51.801

F3 et FR Classic

En l’absence du Champion de France Frééric Rouvier , l’Italien Davide Leone s’est adjugé la pole après une belle bataille avec Dino Lunardi

1 Davide Leone Alba AR1-Alfa #81 1.43.754

2 Dino Lunardi Martini Mk42-VW #6 1.43.907

3 Pascal Gerbout Martini Mk42-VW # 33 1.45.149

ASAVE Racing 75 et ASAVE Racing 65

Comme annoncé plus haut, Carlos Antunes a été le plus rapide avec sa Chevron B21

1 Carlos Antunes Tavares Chevron B21 #158 1.50.795

2 François Derossi Elva M7 S #66 1.53.912

3 Philippe Gache/JP Richelmi Porsche 911 RSR #83 1.54.899

Trophée Lotus

1 Anthony Delhaye Lotus Seven #5 2.00.531

2 Florent Cazalot Lotus Seven #11 2.01.357

3 Nicolas Beloou Lotus Seven #10 2.01.531

Youngtimers GTI Cup & Roadster Cup

Les GTI ont pris le pas sur les Mazda MX5, avec la pole pour la Honda Civic #3 de Benjamin Damien qui a cassé son moteur dans la Courbe Dunlop, se vidant de son huile et entraînant une longue interruption du programme de la journée. A noter la superbe prestation du benjamin du meeting -16ans!- Cameron Hawes (VW Golf GTI #88). Steeve Hergault (MX5 #46), quatrième temps, a été le plus rapide des Mazda.

1 Benjamin Damien Honda Civic #3 2.04.925

2 Cameron Hawes VW Golf GTI #88 2.08.666

3 Yoann Hervé Peugeot 309 GTI #29

Course 1 (communiqué HVM Racing)

La seule course de ce samedi rassemble les pilotes de la Youngtimers GTI Cup et de la Roadster Pro Cup. L’une et l’autre sont au Mans pour une ultime épreuve hors championnat, sachant que leur calendrier officiel a pris fin lors de l’Historic Tour du Val de Vienne. En fin de journée, le départ est malheureusement donné en l’absence de Damien Benjamin (Honda Civic), crédité de la pole lors des essais du matin, mais simultanément victime d’une casse moteur.

 

Le Breton Yoann Hervé (Peugeot 309 GTI) et le jeune (16 ans !) Irlandais Cameron Hawes (VW Golf GTI) en profitent pour s’échapper en tête devant le peloton des Mazda MX-5 de la Roadster Pro Cup. Formidablement indécis, leur duel se poursuit jusqu’au dernier tour, la 309 GTI conservant un mince avantage sur la ligne d’arrivée. En solitaire, Steeve Hergault s’impose parmi les Mazda devant Massimo Manganaro et Axel Castillou.

GT Classic et les Saloon Cars

Les concurrents du Saloon Cars ont raflé les sept meilleurs chronos avec la pole position pour la Toyota Supra #60 de Marc Louail

1 Marc Louail Toyota Supra #60 1.46.677

2 Julien Grenet Dodge Viper #23 1.47.210

3 Gilles Ceron Chevrolet Monza #55 1.49.348