Le DTM va remonter le temps à Zolder

Le DTM va remonter le temps ce week-end sur le circuit belge de Zolder. C’est en effet sur ce circuit que s’est tenue la toute première course du DTM, il y a donc 35 ans,

L’une des courses supports du deuxième meeting 2019, la « Tourenwagen Classics » rappellera avec encore plus d’acuité cette première épreuve, puisque le vainqueur de la course de 1984, Harold Grohs, sera au départ de la Tourenwagen Classics,

Pour autant, le pilote ne sera pas au volant de sa BMW 635 CSi victorieuse en 1984, mais il conduira une BMW M3, avec laquelle il courut en 1987.

Grohs, désormais âgé de 75 ans, est enthousiaste : « Je suis impatient. J’ai fait de nombreuses à courses à Zolder. Outre le Nürburgring, Zolder, c’est mon circuit préféré. »

Grohs ne sera pas le seul ancien du DTM à revisiter son passé ce week-end. Armin Hahne, Kriss Nissen, Eric van de Poele, Marc Hessel et Volker Schneider seront aussi au ddépart de la Tourenwagen Classics.

DTM 082

Le Belge van de Poele et l’Allemand Marc Hessel étaient coéquipiers chez Zakspeed en 1987 – tous deux étant pilotes BMW Juniors- et pilotaient une BMW M3. C’est également sur une M3 qu’ils seront associés cette année, la voiture ayant été reconstruite en 2012. Eric Van de Poele avait remporté le titre DTM cette année 1987 devant Manuel Reuter et Marc Hessel.

Si Marco Wittmann, double champion DTM et vainqueur de la course d’ouverture 2019 à Hockenheim, se concentrera uniquement sur les deux courses du Championnat 2019, la famille Wittmann sera très présente dans la Tourenwagen Classics, le père de Marco -Herbert- et son frère -Nico- partageront le volant d’une BMW M3 sous les couleurs de « Wittmann Motorsport », cette BMW ayant été pilotée en 1989 par Dieter Quester.

29 voitures sont engagées . En plus des BMW M3, on verra en piste des Ford Sierra RS500, des Mercedes 190E, des Opel Astra DTM…