La victoire de Rondeau, décrochée au Mans il y a 40 ans, commémorée !

Quarante ans après la victoire historique de la Rondeau-Ford Cosworth M379 #16 de Jean Rondeau et Jean-Pierre Jaussaud (Jean Rondeau est le seul pilote constructeur à avoir remporté les 24 Heures du Mans), les noms de Rondeau et de Inaltera, le début de l’aventure, vont renaître.

Charles James (dirigeant de l’entreprise Inaltera et qui avait lancé le projet à la fin de l’année 1975) et Thierry Rondel (Président de l’AEIR, Association de l’Epopée Inaltera Rondeau) se sont mis à la tâche pour remémorer cette victoire et l’épopée des Inaltera et des Rondeau.

L’année 1980 avait été belle avec la victoire de la M379 #16 aux couleurs du magazine Le Point et de ITT devant la Porsche 908-3 de deux grands noms de l’endurance, Jacky Ickx et Reinhold Joest. La troisième place revenait à une autre Rondeau, la M379 #17 du Team Belga pilotée par Jean-Philippe Martin, Jean-Michel Martin et Gordon Spice.

Le projet 2020 est de rendre hommage à cette victoire de 1980 lors des éditions 2020 des 24 Heures du Mans et de Le Mans Classic. Le report des 24 Heures, provoquée par la pandémie déclenchée par le Covid-19, aux 19 et 20 septembre fait que l’hommage commencera par Le Mans Classic. Sa dixième édition aura lieu, début juillet prochain, si bien entendu cela est possible après une amélioration de la situation sanitaire.

Une Inaltera 1976 ex-Henri Pescarolo et Jean-Pierre Beltoise et une Rondeau M379 sont engagées dans le Plateau 6 du Mans Classic 2020.

L’Inaltera a été récemment achetée par le Suisse Edwin Stucky qui devrait la piloter en compagnie du Franc-Comtois Ludovic Cholley. La Rondeau M379 n’est autre que la voiture victorieuse en 1980 !! Elle est la propriété de Carlos Monteverde, grand spécialiste de compétitions historiques et également grand collectionneur. Dans sa collection Fica Frio, le Brésilien possède, entre autres, des Porsche 917, 936 et 956, une Jaguar D, toutes quatre authentiques vainqueures des 24 Heures, une Ferrari 250LM et bien d’autres. Carlos Monteverde avait prêtée la lauréate du Mans 1980 au Musée des 24 Heures qui l’a exposée pendant des années. Il l’a récupérée et la fera courir en juillet prochain, si tout va bien d’ici là, associé à son fidèle complice Gary Pearson, lui aussi éminent spécialiste des courses historiques.

Ce sera la première fois que cette Rondeau M379 roulera en compétition. On a pu la voir dans des parades et particulièrement en 1986 (organisée par M.Brosse), en 2000 puis 2010 (à la demande de l’AEIR et grâce à son propriétaire de l’époque M.Leclère) depuis la victoire de 1980 et elle sera à n’en pas douter une des vedettes de Le Mans Cassic 2020.

Charles James, Thierry Rondel et Henri Pescarolo

Charles James et Thierry Rondel (ci-dessus avec Henri Pescarolo) ont plusieurs projets pour cet anniversaire : exposition au sein du Village et du Musée (retraçant les faits marquants de l’épopée), conférences-débats en compagnie des acteurs et des témoins de l’époque (les membres de l’équipes et les pilotes de Jean Rondeau seront mis à contribution pour cet anniversaire) et parade avec les Inaltera et Rondeau présentes. Ils travaillent d’arrache-pied avec des partenaires dont l’Automobile Club de l’Ouest et l’organisation de Patrick Peter, Peter Auto, pour aboutir à un hommage exceptionnel.

Enfin, à cette occasion, Charles James (ci-dessous avec Henri Pescarolo et Jean-Pierre Jaussaud) nous réserve une agréable surprise…mais chut pour le moment!

Nous ne manquerons pas de vous donner davantage de précisions ultérieurement.