La Porsche 911, le chef d’oeuvre de Zuffenhausen…

1965, 911 2,0 Coupé, Generationen

Le 27 novembre prochain, la huitième génération de la Porsche 911 sera présentée à Los Angeles, soit 55 ans après le lancement du tout premier modèle. Retour sur une success story qui ne se dément pas même un demi-siècle plus tard.

C’est le 12 septembre 1963 au Salon de Francfort que Porsche a présenté la remplaçante de la mythique 356. Connue sous le nom 901, la dernière née de la marque allemande était équipée d’un moteur six cylindres à plat en remplacement du bon vieux quatre cylindres refroidi par air. La première version développait déjà 130 chevaux. Dès 1964, la 911, dont le nom est le fruit d’une discussion sur les droits du nom 901 avec Peugeot, s’est vite affirmée comme une référence.

La 911 Targa a commencé à inonder le marché américain dès 1965 en faisant taire les critiques comme quoi les cabriolets étaient dangereux. Le constructeur allemand a eu l’idée de mettre une barre sur le toit de 20 cm de large afin de renforcer la sécurité, tout en gardant une capote souple. Peu de temps après, une lunette arrière panoramique chauffante en verre a fait son apparition. Porsche a choisi le nom Targa en référence à ses quatre succès sur la célèbre course Targa Florio en Sicile.

Porsche a présenté dans la foulée la 911 S en 1966, reconnaissante par ses jantes Fuchs. La roue la plus légère au monde équipait la Porsche dont la puissance était poussée à 160 chevaux. Différentes variantes ont ensuite été proposées à partir de 1967 : 911 S, 911 T, 911 E (E pour injection d’essence). Porsche a été le premier constructeur automobile allemand à respecter la très stricte réglementation américaine en matière d’émissions.

En 1969, l’empattement de la 911 a été augmenté de 57 mm pour atteindre 2268 mm. L’ère du 2.0 litres a pris fin en 1969 avec un passage à 2195 cm3 puis 2.4 litres en 1972. La puissance de la 911 S a elle aussi été augmentée pour arriver à 190 chevaux.

Place ensuite à la 911 Carrera RS 2.7 litres qui est devenue mythique avec son aileron arrière. Ses 210 chevaux et son poids d’une tonne permettaient une vitesse maximale de 245 km/h. Au total, 1525 autos sont sorties de l’usine de Zuffenhausen.

Entre 1963 et 1973, pas moins de 111 995 Porsche 911 ont été produites.