L’histoire de la Panoz LMP-1 Roadster S #01 (+ vidéo)

Cette auto est le premier Roadster S LMP1 construit et utilisé en course. Ce châssis a fait ses débuts lors de la manche de l’ALMS de Road Atlanta en 1999 où David Brabham et Eric Bernard se sont classés cinquièmes après s’être qualifiés deuxièmes sur la grille de départ.

Il a ensuite été utilisé aux 24 Heures du Mans 1999 où Eric Bernard et David Brabham ont été rejoints par Butch Leitzinger. Les trois hommes ont qualifié la #12 avec le 5e temps des essais en 3:33.711 et ont terminé à la septième place (photo de une). Plus tard dans l’année, Bernard et Brabham ont gagné à Portland, mais surtout il ont remporté Petit Le Mans 1999 avec Andy Wallace comme troisième pilote.

L’année suivante, ce châssis est revenu au Mans engagée par une équipe entièrement japonaise TV Asahi Team Dragon. Elle était pilotée par Keiichi Tsuchiya / Masahiko Kondou / Akira Iida. Avec un temps de 3:44.627, elle se qualifie 13e sur la grille et termine 8e de la course.

L’équipe danoise Den Bla Avis la fera ensuite courir dans trois courses européennes en 2000 et, en 2001, ce sera au tour de l’équipe Lanesra.

En 2002, elle a été remise en service et alignée par Gunnar Racing dans une livrée patriotique frappante aux 12 Heures de Sebring. Elle était emmenée par Gunnar Jeannette, Chad Block et Wayne Jackson, mais ne termina pas suite à des soucis de freins. Après un bref retour sur les pistes, le châssis a ensuite été retiré des courses contemporaines.

Le châssis 01 a depuis été restauré et remis dans sa configuration des 24 Heures du Mans 1999. En 2018, il est retourné au Mans pour Le Mans Classic où il a été présenté lors des sessions de Global Endurance Legends.

Retrouvez George Krass, son actuel propriétaire, parle de cette voiture dans la vidéo ci-dessous…