La Corvette C7.R gagnante de Daytona et Sebring 2015 mise aux enchères

The #3 Chevrolet Corvette Racing C7.R, driven by Ryan Briscoe, Antonio Garcia and Jan Magnussen races to victory Sunday, January 25, 2015 in the GTLM class during the Rolex 24-Hours at Daytona TUDOR United SportsCar Championship at Daytona International Speedway in Daytona Beach, Florida. (Photo by Richard Prince for Chevy Racing)

Les fans de Corvette Racing, les aficionados de voitures de sport et les collectionneurs de voitures de course en général ont l’occasion de ramener chez eux une pièce rare de l’histoire de l’IMSA : un châssis de Corvette C7.R est actuellement mis aux enchères !

Construit en 2014 par Pratt & Miller Engineering – qui a conçu, construit et exploité le programme Corvette Racing pendant deux décennies – le châssis #C7RGT-003 est l’un des sept de cette spécification à participer au championnat IMSA WeatherTech SportsCar.

Sur deux saisons en 2014 / 2015, le châssis a gagné six fois dans la catégorie GTLM et en particulier certaines épreuves d’endurance classiques comme les 24 Heures de Daytona et les 12 Heures de Sebring 2015. Elle était alors pilotée par Jan Magnussen et Antonio Garcia avecle renfort de Ryan Briscoe sur les courses longues. Cette même voiture a également participé aux 24 Heures du Mans 2014, terminant quatrième dans la catégorie GTE Pro avec l’équipage Tommy Milner, Oliver Gavin et Richard Westbrook.

Daytona Beach 2015 ©Richard Dole LAT Photo USA for IMSA

En six ans, les sept châssis C7.R utilisés ont totalisé 17 victoires dans le cadre du championnat WeatherTech. Antonio Garcia et Jan Magnussen ont remporté les championnats GTLM Equipes et Pilotes en 2017 et en 2018, sur les talons d’Oliver Gavin et de Tommy Milner qui ont remporté les mêmes titres au volant de la Corvette C7.R n°4 en 2016. Chevrolet a été champion GTLM des constructeurs en 2016 et en 2017.

IMSA

Le châssis C7.R mis aux enchères occupe une place particulière dans le cœur d’Antonio Garcia puisque c’est la première Corvette de cette génération qu’il a pilotée. Au cours de la première année de sa sortie, en 2014, il a remporté avec Jan Magnussen Long Beach ainsi que Laguna Seca, Watkins Glen et Mosport. « La première voiture de toute génération est spéciale, et ce châssis C7.R n’est pas différent », a déclaré le pilote espagnol. « J’ai eu beaucoup de bons souvenirs avec Jan Magnussen dans ce châssis. Nous avons réalisé le potentiel du C7.R assez tôt et signé des victoires sur différents circuits dès la première annéeLa première (victoire) du C7.R à Long Beach et Watkins Glen se démarque de cette première année. L’année suivante, la voiture n°3 a fait un grand pas en avant avec les victoires à Daytona et Sebring – les « 36 heures de Floride » – et nous étions proches d’une victoire au Mans en 2014. C’est une voiture qui a beaucoup de succès et j’espère qu’elle trouvera un bon foyer.

La C7.R mise en vente conserve la fameuse livrée Corvette « Velocity Yellow ». Elle est propulsé par un moteur V8 de 5,5 litres récemment reconstruit avec une boîte de vitesses séquentielle Xtrac à six rapports, une carrosserie en fibre de carbone recouvrant une monocoque en aluminium de la version de série de la Corvette Z06, un aileron arrière réglable, un cockpit de course comprenant un volant de course professionnel avec palettes de changement de vitesse, des roues noires BBS de 18 pouces à blocage central et bien plus encore. Selon un rapport de dynamomètre fourni par Pratt & Miller, la puissance maximale du moteur est de 575 chevaux à 6 100 tr/min.

Les enchérisseurs intéressés ne devraient pas perdre de temps et ont besoin d’un compte bancaire bien fourni. La vente aux enchères se termine ce lundi 1er mars. L’enchère la plus élevée la semaine dernière était de 560 000 dollars. Pour placer votre enchère, c’est ICI.

4e en GTE Pro aux 24 Heures du Mans 2014