La Castellet Motors Cup en piste, par Luc Joly

La première édition de la Castellet Motors Cup a eu lieu le week-end dernier sur le circuit Paul Ricard, sous l’égide de HVM Racing.

Le plateau était celui des Masters Historic Racing, le meeting du Castellet étant également le premier de la saison 2019 de la Série régie par Ron Maydon, son Fondateur et Président, qui était au volant lui-même d’une Ginetta G4R de 1965 dans la course « Gentlemen Drivers » qu’il a terminé à la cinquième place dans un plateau fort de trente-quatre concurrrents.

Nous ne reviendrons pas en détail sur le déroulement des courses dont vous pouvez voir le compte-rendu ici mais notre ami Luc Joly était la semaine passée dans le Var et nous offre ses clichés du meeting (galerie complète  ) et nous en profitons pour revenir sur les vedettes du meeting.

Aston Martin Masters Endurance Legends

Après des exhibitions en 2018, place aux courses cette année pour les Masters Endurance Legends, associés désormais à Aston Martin.

Les deux courses ont été superbes, avec une deuxième manche de feu qui a vu les trois premiers finir groupés en mois d’une seconde, le Belge Christophe D’Ansembourg et sa Lola Aston-Martin DBR1-2 prenant sa revanche sur le Grec Kriston Lendoudis, victorieux la veille avec sa Peugeot 908 HDi FAP (en une) , le Britannique Steve Tandy terminant troisième comme samedi avec sa Lola B12/60 Mazda ex Dyson Racing, Lendoudis ayant réalisé le meilleur tour en course du meeting en 1.55.838 avec la Peugeot.

En LMP2, l’Allemand Darius Ahrabian s’est imposé dans les deux courses avec sa Lola-Lotus Coupé de 2011.

FIA Masters Historic Sportscars

Les gros prototypes ont été défaits par la petite Chevron B26 1800cc -petite mais extrêmement rapide- de Henry Fletcher, alors que la Ligier JS11 de « Mr John of B » et Soheil Ayari, qui était partie en pole position, n’a pu concrétiser en course, la boîte de vitesses de la Ligier étant bloquée au moment de la prise de relais de Soheil Ayari alors que la voiture était en troisième position.

Gentlemen Drivers

Calum Lockie a été hors de portée de ses rivaux avec sa Shelby Daytona Cobra 4,7l de 1965, reléguant la Lotus Elan 26R de Jake Hill à plus de trente secondes.

Masters Pre-66 Touring Cars

Le week-end a été faste pour Calum Lockie, qui s’est également imposé avec sa Ford Falcon de 1964, venant à bout des Ford Mustang et des Ford Cortina Lotus.

Des photos de Laurent Mahiet sont également visibles ici et

FIA Masters Historic Formula 1

L’Italien Matteo Ferrer-Aza a fait le carton plein sur le circuit Paul Ricard avec sa Ligier JS11 ex Jacques Lafitte en remportant la victoire dans les deux courses du week-end. Samedi il a devancé la Tyrrell 011 (1982) de Jamie Constable et dimanche il l’a emporté devant la Williams FW07C de Mike Cantillon, réalisant le meilleur tour en course en 1.59.117, pas si loin de ça donc des 1.55.838 de la Peugeot 908 2011 de Krsiton Lendoudis. Pas si mal pour une voiture de 1979 !