Juan Fernández nous a quittés (1930 – 2020)

@Escuderia Montjuich

Juan Fernández, de son vrai nom Juan Fernández i Garcia, s’est éteint cette nuit à l’âge de 89 ans. Le pilote espagnol a roulé en course de côte (double champion d’Europe en 1973 et 1974) et sa carrière dans cette discipline s’étend de 1964 à 1990 (Porsche 911, 908, Lola, Osella PA9, etc…). Il est nonuple Champion d’Espagne de la montagne, ce qui est un record.

Il a également disputé les 24 Heures du Mans à cinq reprises entre 1970 et 1981. La première fois, c’était sur une Ferrari 512S de l’Escuderia Montjuich avec José Juncadella (abandon, accident). Il est revenu deux ans plus tard sur une Porsche 908/03 de la même équipe (abandon, accident). Il pilotera d’ailleurs cette auto deux fois de plus en 1973 et 1974 (abandon cette année là, boîte de vitesses). C’est en 1973 qu’il a obtenu son meilleur résultat, 5e au général (photo de une). Il partageait cette Porsche 908/03 #3 Escuderia Montjuich cette année là avec Francisco Torredemer et Bernard Chenevière.

Il revient en Sarthe en 1975 sur une Porsche Carrera RSR, toujours avec l’écurie espagnole, mais la voiture sera non partante. En 1977, il est au volant de la Porsche 934 #55, mais ne termine pas la course (moteur). Sa dernière apparition au Mans se fera en 1981, c’est d’ailleurs la seule qu’il ne fera pas avec l’équipe Escuderia Montjuich. Il pilote la Lola T600 #18 engagée par Lola Cars (notre photo) avec Guy Edwards et Emilio de Villota. Après avoir signé le 12e temps lors des essais en 3:42.400, l’auto avait franchi la ligne d’arrivée à la 15e place. Endurance-Classic avait consacré un focus à cette voiture, ICI.

La rédaction d’Endurance Classic adresse ses condoléances à la famille, aux proches, et aux amis de Juan Fernández.