Il y a 10 ans, Highcroft Racing dévoilait la HPD ARX-01e

Il y a tout juste dix ans, Highcroft Racing dévoilait sur son site internet la HPD ARX-01e LMP1 (10 mars 2011). Cette auto était propulsée par un V8 3,4 litres, un développement du moteur qui équipait la voiture championne ALMS 2009 et 2010. La voiture arborait sur ses flancs en grands caractères la mention Michelin Pilot Super Sport.

Le châssis de l’ARX-01e ainsi que le moteur étaient dérivés de l’ARX-01c, mais les similitudes s’arrêtaient là. L’aérodynamique (plus particulièrement conçue en fonction du Mans) ainsi que les suspensions ont été revues par Wirth Research, les brides sont plus larges, les pneumatiques plus larges, à l’avant comme à l’arrière.

Steve Eriksen, Vice-Président de Honda Performance Development : « De la manière dont la règlementation a évolué cette année, il a semblé naturel de prendre le moteur qui a connu tant de succès en LMP2 et d’en prendre la base pour la catégorie LMP1. Avec le changement de dimensions des brides et le package roues/pneumatiques, nous croyons avoir un package assez compétitif, particulièrement en considérant le désir de l’ACO de mieux équilibrer les performances des diesels et essence. Ce package représente une bonne base solide pour courir en LMP1. Nous revenons en LMP1 avec une évolution de notre LMP2 originelle, et avec le team qui a commencé à travailler sur le développement du châssis dès le départ. Highcroft Racing a travaillé main dans la main dès le début avec nos ingénieurs de HPD et nos partenaires de Wirth Research pour développer le châssis ARX et a connu un succès évident. Il y a eu beaucoup de travail accompli par nos amis de Wirth Research pour cette évolution du châssis. Il ne s’agit pas seulement de poser le châssis sur des roues de LMP1 et de monter des brides plus grandes. Le travail réalisé par Highcroft et Wirth Research en un court laps de temps doit être salué, et je crois que nous devrions avoir un package qui devrait être efficace aérodynamiquement et qui devrait obtenir de très bons résultats.”

Satisfaction de mise également chez Michelin :

Silvia Mammone, Manager de Michelin & BF Goodrich Motorsports : « Highcroft a été un remarquable partenaire de Michelin au cours des quatre dernières années et les prochaines 12 Heures de Sebring présentaient une opportunité idéale pour expliquer comment le Michelin Pilot Super Tire était né de l’endurance. Deux ou trois des technologies les plus innovantes du Michelin Pilot Super Tire sont dérivées directement des courses d’endurance…Nous sommes ravis que Highcroft Racing ait le Bibendum Michelin avec lui pour les 12 Heures de Sebring – les leçons retirées de cette course de Sebring seront reportées sur les pneus de série du futur.”

Duncan Dayton : « Ensemble, avec HPD et Michelin, nous avons été impliqués dans le développement de la voiture pour améliorer les performances et la fiabilité. Ces leçons serviront aux voitures et aux pneumatiques futurs. Je suis immensément fier de ce que notre team a fait avec HPD, Wirth Research et Michelin pour la réalisation de cette voiture et j’ai hâte de voir comment elle va se comporter. »

Simon Pagenaud, David Brabham et Marino Franchitti terminaient les 12 Heures de Sebring 2011 à la 2e place dans le même tour que la Peugeot 908/Team ORECA-Matmut victorieuse.