Historic Tour : le dimanche à Charade

@Historic Tour

Communiqué

LES CHIFFRES DU JOUR

3 : Le nombre de pilotes encore invaincus sur leurs plateaux respectifs après cette troisième étape de l’Historic Tour. Les intéressés, Franck Quagliozzi (Youngtimers GTI Cup), Christian Vaglio-Giors (Formule Renault Classic) et Laurent Sabatier (GT Classic), se partagent ainsi le commandement du Championnat de France Historique des Circuits 2020 au soir de l’Historic Tour de Charade.

8 : Le nombre de pilotes auteurs d’une double victoire ce week-end sur leur plateau. Soit : Franck Quagliozzi (Honda Civic) en Youngtimers GTI Cup, José Beltramelli (TVR Griffith 400) en Asavé Racing 65, Guillaume et Ghislain Gaubert (Porsche 911 2.8 RSR) en Asavé Racing 75, Christian Vaglio-Giors (Martini MK51) en Formule Renault Classic, Dominique Vulliez (Lotus Seven) en Trophée Lotus, Laurent Sabatier (Porsche 993 GT2) en GT Classic et Alain Derognat (BMW 323i) en Saloon Cars.

9 : Le nombre de courses disputées ce dimanche.

36 : Le numéro fétiche de Dominique Vulliez, « roi de Charade » ce week-end. En remportant trois courses en 24 heures, dont deux d’affilé (deux en Trophée Lotus et une en SportProtosCup), l’intéressé signe une performance unique.

111 : Le nombre de tours du circuit de Charade effectués en course au fil de la journée.

343 : En millièmes de seconde, le plus petit écart du jour entre un vainqueur et son dauphin (François Belle et Alain Girardet en Formule Ford Historic).

L’ACTU DU DIMANCHE

CHAMPIONNAT DE FRANCE MONOPLACES/PROTOS

Trophée Formule Ford Kent et Zetec / Course 2

Le top 5 : 1.Genecand (Van Diemen RF92), 2.Dousse (Van Diemen RF02Z), 3. « Nelson » (Van Diemen RF92), 4.Sanjuan (Van Diemen RF80), 5.Thetiot (Reynard 85FF).

En 2 mots : Pour cette première course de la matinée, les pilotes de Formule Ford se retrouvent sur une piste piégeuse, encore jalonnée de quelques traces d’humidité. Troisième la veille, Gislain Genecand prend le meilleur départ et s’échappe très rapidement en compagnie de Geoffrey Horion, le vainqueur de la course 1. Parti dans leur sillage, Antoine Weil ne dépasse pas le deuxième tour après avoir endommagé son circuit d’eau sur un vibreur. A mi-course, Gislain Genecand possède déjà neuf secondes d’avance sur le pilote belge, tandis que le troisième homme de la course, Arnaud Dousse est déjà « oublié » à plus d’une quinzaine de secondes. A l’approche de la fin de course, Geoffroy Horion perd pied avec une boîte bloquée sur le deuxième rapport, laissant ainsi Gislain Genecand achever sa démonstration en solitaire. Arnaud Dousse, vainqueur en Zetec, coupe la ligne d’arrivée avec un passif de 16’’2, tandis que le Suisse Augustin Sanjuan, excellent quatrième, remporte la catégorie « GHI » rassemblant les plus anciennes des Formule Ford.

Challenge Formula Ford Historic / Course 2

Le top 5 : 1.Belle (Lola T540E), 2.Girardet (Crosslé 25F), 3.Genecand (Crosslé 25F), 4.Vaglio-Giors (Crosslé 32F), 5.Deverly (Lola T540E).

En 2 mots : Dès les premiers tours, François Belle et Alain Girardet, vainqueur le samedi, prennent la course à leur compte. Irrésistible, le duo s’échappe et relègue déjà son plus proche poursuivant, Christian Vaglio-Giors, à plus de onze secondes au stade de la mi-course.

Comme attendu, le face à face se poursuit jusqu’au dernier tour, que François Belle boucle en vainqueur avec 3/10 d’avance sur son rival suisse. A distance (dix-huit secondes), Gislain Genecand et Christian Vaglio-Giors terminent la course dans cet ordre après avoir échangé leurs positions à trois tours du but. Lâché par son moteur à un tour de l’arrivée, Stéphane Brunetti abandonne la première place de la classe A au Suisse Pierre-Alain Lombardi.

Trophée F3 Classic / Course 2 (commune avec la Formule Renault Classic)

Le top 5 : 1.Rouvier (March 783), 2.V.Leone (March 783), 3.Girardet (Ralt RT3), 4.D.Leone (Alba AR1), 5.Martin (Martini MK39).

En 2 mots : Crédité du meilleur chrono des « qualifs 2 » du matin, Frédéric Rouvier entame la course en tête avec la ferme intention de prendre sa revanche sur le vainqueur du samedi, Valerio Leone. Les deux hommes prennent rapidement leurs distances sur le reste des troupes et roulent de concert avec bientôt huit secondes d’avance sur Alain Girardet au stade de la mi-course. Eric Martin et Davide Leone, pourtant parti de la 17ème place sur la grille, suivent alors à quelques encablures. Terriblement indécis, le match Rouvier/Leone se poursuit jusqu’aux deux tiers de la course, moment où l’Italien finit par lâcher prise. Derrière eux, Alain Girardet conserve sa troisième place de justesse (3/10) face au pressing final de Davide Leone. Suivent Eric Martin et Laurent Vallery-Masson, vainqueur en fin de course de son duel avec Brady Beltramelli.

Trophée Formule Renault Classic / Course 2 (commune avec la F3 Classic)

Le top 5 : 1.Vaglio-Giors (Martini MK51), 2.Majou (Martini MK44), 3.Faucher (Martini MK63), 4.Soulié (Martini MK59), 5.Mottez (Martini MK51).

En 2 mots : Selon un refrain bien connu, Christian Vaglio-Giors distance rapidement ses petits camarades et comptabilise déjà près d’une dizaine de secondes d’avance sur Laurent Majou au cap de la mi-course. Sans changements, le pilote Suisse augmente l’addition par la suite et s’impose une nouvelle fois face au sociétaire du team WG British Racing. Troisième, Alexandre Faucher remporte la catégorie « atmo » devant Bernard Soulié. Ralenti par un contact avec ce dernier, Hugo Wackenheim termine seulement sixième alors qu’il s’était octroyé le deuxième chrono en « qualifs ».

SportProtosCup / Course 2

Le top 5 : 1.Vulliez (Bogani 91 Alfa), 2.Candiani (Lucchini SP94 Alfa), 3.De Murard (Merlin MP46 Alfa), 4.Tavarès (Chevron B21), 5.Vallery-Masson (Tiga SC84).

D̩part РHistoric Tour 2020 РCharade РSportProtos Cup

En 2 mots : Vainqueur de la première course 24 heures plus tôt, Matthieu Châteaux prend à nouveau l’avantage et atteint la mi-course avec sept secondes d’avance sur Pierre-Loup Boch, alors en pleine bagarre avec Dominique Vulliez.

Course – Historic Tour 2020 – Charade – SportProtos Cup

La démonstration de Matthieu Châteaux s’arrête là, tout comme celle de Pierre-Loup Boch. Subitement débarrassé de ses deux adversaires, Dominique Vulliez se retrouve propulsé en tête alors que la course se poursuit sous Safety Car.

Course – Historic Tour 2020 – Charade – SportProtos Cup

La course à peine relancée pour deux derniers tours, le drapeau rouge est sorti à la suite d’une double sortie de piste. Dominique Vulliez est ainsi déclaré vainqueur de cette course malheureusement tronquée.

Podium – Historic Tour 2020 – Charade – SportProtos Cup

CHAMPIONNAT DE FRANCE GT/TOURISME

Roadster Pro Cup / Course 2 (commune avec la Youngtimers GTI Cup)

Le top 5 : 1.Fl.Cabarrou, 2.Bellinato, 3.Laborie, 4.Gosset, 5.Fr.Cabarrou (tous sur Mazda MX-5).

En 2 mots : Bien décidé à prendre sa revanche sur Ludovic Bellinato, le vainqueur de la course 1, Florian Cabarrou se porte au commandement dès le début de course. Le vainqueur sortant s’accroche, mais le fils Cabarrou est dans un grand jour. Sans jamais avoir réellement laissé son rival le menacer, il s’impose avec deux secondes d’avance. Loin de ce terrible duo, Philippe Laborie et Philippe Gosset achèvent leur propre duel dans cet ordre. Non loin d’eux, Cabarrou « père » complète le top 5 des petites Mazda MX-5.

Youngtimers GTI Cup / Course 2 (commune avec la Roadster Pro Cup)

Le top 5 : 1.Quagliozzi (Honda Civic), 2.S.Compain (Honda Civic), 3.Vivas (Citroën AX Coupe), 4.Benjamin (Honda Civic), 5.Hebette (R5 GT).

En 2 mots : Après un début de course brièvement neutralisé à la suite d’une sortie de piste, Franck Quagliozzi entame son show habituel en tête du peloton. A mi-course, le Mâconnais possède quatre secondes d’avance sur l’autre Honda Civic de son ami Steve Compain, aux prises avec l’AX Coupe de Samuel Vivas. La suite de la course confirme cette hiérarchie et scelle une énième victoire de Franck Quagliozzi, alors que Steve Compain assure le doublé des Honda. Son jeune fils Thomas, en bagarre pour la quatrième place après une belle remontée, part à la faute dans le dernier tour.

Asavé Racing 65 / Course 2 (Commune avec l’Asavé Racing 75)

Le top 5 : 1.J.Beltramelli (TVR Griffith), 2.Achard/Piat (Lotus Elan), 3.Raffin (Cortina Lotus), 4.Vacher (Lotus Elan), 5.Fazi (Triumph TR4).

En 2 mots : Implacable vainqueur de la course du samedi, José Beltramelli repart de plus belle dans cette seconde endurance de 45 mn. Au terme du premier quart d’heure, alors que débute le bal des arrêts aux stands, le pilote de la TVR Griffith 400 possède déjà une demi-minute de marge sur la Lotus Elan de Jean-Pierre Vacher et précède les meilleurs représentants du plateau frère de l’Asavé Racing 75. Après la fenêtre des arrêts aux stands, José Beltramelli poursuit sa ronde solitaire et s’impose comme la veille devant tous les autres concurrents de l’Asavé. En catégorie « 65 », Jean-Pierre Vacher contraint à l’abandon en vue de l’arrivée, la deuxième place revient finalement à l’autre Lotus Elan de Philippe Achard/Jean-Michel Piat.

Asavé Racing 75 / Course 2 (Commune avec l’Asavé Racing 65)

Le top 5 : 1.Gaubert/Gaubert (Porsche 911 2.8 RSR), 2.Valinho/Mathon (Datsun 240Z), 3.Regnier (Porsche 910), 4.L’Eplatennier (Porsche 911 3.0 SC), 5.Schneider (Datsun 240Z).

En 2 mots : Guillaume Gaubert assure le premier relai sur la Porsche 911 2.8 RSR familiale et boucle le premier quart d’heure en leader avec une quinzaine de secondes d’avance sur la Datsun 240Z de Jean-Charles Valinho et l’Alpine A110 de Jean-François Besson. Après la séquence des arrêts aux stands, Ghislain Gaubert et Dominique Mathon (qui ont respectivement relayé Guillaume Gaubert et Jean-Charles Valinho) abordent les quinze dernières minutes de course sur un écart de 26’’ qui ne va guère varier par la suite. Derrière la Porsche et la Datsun, Sylvain Regnier hisse sa merveilleuse Porsche 910 à la troisième place comme en course 1. Passée entre les mains de Gérard Besson, l’Alpine A110 prend la sixième place.

Maxi 1300 Series / Course 2

Le top 5 : 1.Besson (Alpine A110), 2.Gandini (Jem GT), 3.Majou (Cooper S), 4.Faliere (Rallye 2), 5.Krause (Marcos 1300 GT).

En 2 mots : Finalement déclaré vainqueur de la course 1 du fait de la pénalisation imposée à Jean-François Besson (niveau sonore non conforme), Philippe Gandini entame cette course en tête devant le pilote de l’Alpine A110, la Rallye 2 d’Alexandre Faliere et la Cooper de Laurent Majou, contraint à l’abandon la veille. Jean-François Besson finit par s’emparer du commandement juste avant l’entrée en piste du Safety Car au stade de la mi-course. Regroupés de ce fait les quatre hommes de tête repartent finalement pour un ultime et court sprint d’un tour. Jean-François Besson en sort vainqueur, 2’’2 devant Philippe Gandini. Douzième, le Belge Claude Corthals remporte la classe 1000 à bord de son A112 Abarth.

Trophée Lotus / Course 2

Le top 5 : 1.Vulliez, 2.X.Jacquet, 3.Koenig, 4.Delhaye, 5.Seigneurin (tous sur Lotus Seven).

En 2 mots : Comme la veille, Dominique Vulliez enchaine deux courses en passant de la SportProtosCup au Trophée Lotus. Vainqueur de la première, notre homme débute la seconde avec de semblables prérogatives. La mi-course atteinte, il tient bon en tête malgré les efforts déployés par Xavier Jacquet, pointé à seulement deux secondes à ce stade de la course. L’écart entre les deux hommes augmente ensuite de façon inexorable, Dominique Vulliez remportant du même coup sa troisième victoire du week-end ! Derrière Xavier Jacquet, Philippe Koenig arrache la troisième place de haute lutte face à Anthony Delhaye.

Trophée GT Classic / Course 2 (commune avec le Saloon Car)

Le top 5 : 1.Sabatier (Porsche 993 GT2), 2.Mathieu (BMW M3 GTR), 3.Daumas (Porsche 968), 4.Bastia (Porsche 964), 5.Roché (Porsche 928).

En 2 mots : Dans des conditions météo autrement plus clémentes que la veille, Laurent Sabatier se porte à nouveau en tête et prend logiquement le large au volant de son indéboulonnable Porsche 993 GT2. A mi-course, la BMW M3 GTR évolue déjà à une demi-minute. Sans plus de suspense, les derniers tours confirment ce non match », tandis que Gilbert Daumas hisse sa Porsche 968 au troisième rang comme en course 1. Jean-Christophe Bastia et Jean-Pascal Roché complètent à nouveau le top 5.

Trophée Saloon Cars / Course 2 (commune avec le GT Classic)

Le top 5 : 1.Derognat (BMW 323i), 2.Grenet (Dodge Viper), 3.Lefebvre (Audi Quattro), 4.Delarche (Lotus Seven), 5.Lortal (Caterham).

En 2 mots : Parti en trombe aux commandes de sa très musclée BMW 323i, Alain Derognat compte bien rééditer sa victoire de la veille malgré la présence de l’Audi Quattro de Fabrice Lefebvre et de la Viper de Julien Grenet, qui va vite devenir son plus sûr challenger. A mi-course, une douzaine de secondes les sépare. L’écart n’évolue guère par la suite, le pilote de la BMW réalisant ainsi un splendide doublé en Saloon Cars tout en finissant à trois secondes de Laurent Sabatier, le vainqueur scratch de la course. De son côté, Vincent Delarche effectue une superbe fin de course en terminant dans le sillage de la Quattro de Fabrice Lefebvre.

LA SUITE

L’Historic Tour de Nogaro (manche # 4/5), du 11 au 13 septembre.