Historic Tour Dijon : les dernières qualifs, samedi matin

La matinée du samedi était dévolue à Dijon aux derniers essais qualificatifs Après la météo chaotique de la veille et des essais perturbés pour une bonne part par de grosses averses, le ciel était nettement plus clément ce samedi, avec une température en hausse au fil des heures.

En dépit de la chaleur, le port du masque, obligatoire partout sur le circuit ce week-end -en intérieur comme en extérieur, était parfaitement observé par le public.

Formule 3 Classic

Le champion 2019 de la spécialité Frédéric Rouvier (March 7783-Toyota #59) a fait la pole position en 1.23.235, mais il a dû s’employer pour devancer Valerio Leone (March 783-Toyota #80) qui a tourné en 1.23.641.

Alain Girardet (Ralt RT36Alfa Romeo) était troisième en 1.23.789.

Formule Ford Zetec-FF 2000- F Opel

Les Formule Opel, venues en voisines depuis l’Allemagne, ont fait la loi. Marvin Brandl a réalisé la pole en 1.25.275 une autre F Opel, celle de Georges Tomsen. Le meilleur représentant des F Zetec, Nicolas Beloou (Van Diemen) était troisième en 1.25.885, avec un moteur 1800cm3 contre les 2000 cm3 des F Opel.

ASAVE Racing 65

Les gros cubes ont fait la loi, avec une belle lutte entre les TVR Griffith 400 4700 cm3, duel qui a tourné à l’avantage du Champion de France 2019, Didier Gruau (TVR#10) en 1.33.744.

En 1.34.947, José Beltramelli (TVR #69) était deuxième.

La Shelby Daytona Coupé #56 de Pierre-François Rousselot, elle aussi avec un Ford 4700 cm3, complétait le tiercé en 1.37.092.

Sport Protos Cup

Jean-Baptiste Chateaux (Lucchini P3-Alfa Romeo 3l #83) a été le plus rapide en 1.22.117, le chrono le meilleur de la matinée, toutes disciplines confondues.

Il précédait Frédéric Rouvier (Lucchiini SP94-Alfa Romeo #44) qui était en 1.23.417 et Dominique Vulliez (Bugani 91-Alfa Romeo 3l #36).

Les Alfa 3 litres étaient intouchables et Louis Kolly (Lola T292-BMW 2 litres #81), avec un proto ex Gérard Larrousse/Hervé Bayard a dû se contenter du quatrième temps en 1.24.354.

ASAVE Racing 75

Emmanuel Brigand (Chevron B19 #97) a dominé les qualifs en 1.25 944, laissant loin derrière lui Claude Boissy/Alain Miran et la belle Ford Escort 2L17 (1.31.285) et la Porsche 911 RSR 2,8l #28 de la famille Gaubert (1.31.860).