Group C Racing : on passe de 24 à 40 engagés…

Comme les six plateaux des engagés de Le Mans Classic 2020 et celui des Endurance Racing Legends, celui du Group C Racing s’inscrit lui aussi dans une forte hausse. La première liste, publiée fin janvier, affichait 24 inscrits. Un mois plus tard, nous en sommes désormais à 40 engagés.

Par rapport à la liste #1, la Tiga GC288 de Xavier Galant et la Spice SE90C de Jean-Marc Merlin ont disparu. En revanche, la liste #2 accueille 18 nouveaux concurrents. Dix-sept constructeurs sont représentés et 27 modèles différents figurent sur cette dernière.

Spice est en force avec sept voitures (2 88C, 2 89C et 3 90C dont celle de Richard Bateman en 2018 ci-dessous), à égalité avec Porsche (4 962C , 1 956, 1 962 et 1 962 CK6).

Viennent ensuite Jaguar avec six unités (3 XJR-9, 1 XJR-8, 1 XJR-11 et 1 XJR-12), 3 Peugeot 3 (3 905 EVO 1 Bis), 2 Sauber (1 SHS C6 et une C8), 2 Gebhardt (1 JC 843 et une C88), 2 Tiga (2 T286), 2 ADA (1 C02B et 1 C03) et ensuite, à égalité, avec un proto chacun : Sthemo (1 SMC2), Ecosse (1 C285), Nissan (1 R90 CK), GKW (1 862-C2), Alba (1 AR2), Rondeau (1 M382), Olmas (1 GLT 200) et March (1 84G).

Parmi les nouvelles venues, on saluera la Rondeau M382 de Mr John of B et Soheil Ayari, 40 ans après la victoire de Jean Rondeau et Jean-Pierre Jaussaud. Cette Rondeau avait été brillante en 2018, terminant cinquième derrière la Gebhardt C91 victorieuse de Michael Lyons et trois Jaguar XJR.

On apprécie également le retour de la Nissan R90 CK du japonais Katsu Kubota (ci-dessus), ainsi que le retour de la Jaguar XJR-12 de Ivan Vercoutere /Alex Mueller (ci-dessous).

Les Jaguar auront peut-être la faveur du pronostic, mais les Peugeot 905 EVO 1 Bis, comme celle Dominique Guenat (ci-dessous en 2018) auront leur mot à dire.

La liste des engagés est ici