Gros plan sur une rareté : la Citroën C4 Roadster des 24H du Mans 1932

L’une des voitures les plus rares de la cinquième édition de Le Mans Classic était une française. Il s’agit en effet d’une Citroën C4 Roadster, qui sera conduite par deux pilotes féminines, britanniques de surcroît ! En 1932, une Citroën C4 Roadster a en effet participé aux 24 Heures du Mans. C’était la toute première Citroën à courir au Mans, et à ce jour c’est également la seule ! Elle était pilotée par Charles Wolf et Henri de la Sayette. Malheureusement, cette auto ne vit pas le drapeau à damier, étant même contrainte d’abandonner très tôt, après trois tours de course seulement sur problèmes électriques. Henri de la Sayette, qui avait engagé la voiture, n’avait même pas pu la conduire en course.

Antonia Loysen, la propriétaire de cette rareté lors de l’entretien, a trouvé la voiture à l’état de ruines en France. En fait, elle n’a récupéré que le châssis et a dû faire fabriquer la carrosserie de la C4 en Grande-Bretagne, dans le Suffolk plus précisément, dans les ateliers de Ian MacDonald Automobile Design & Engineering. Antonia Loysen et Celia Stevens, qui étaient sa coéquipière au Mans Classic, avaient réussi à trouver un moteur et une boîte de vitesses en Angleterre.

Antonia Loysen est une amoureuse de Citroën de longue date, ce qui explique le choix de cette Citroën C4. C’est une habituée des courses de VHC, que ce soit au volant de Citroën (Light 12, MEP, 2CV…), de monoplaces telles de Chevron F2 ou de voitures de Tourisme comme des BMW ou même encore de prototypes tels que la Jaguar D dont elle partagea le volant à l’ex-pilote de F1 Innes Ireland. Antonia n’a jamais couru au Mans.

Celia Stevens, à qui nous devons la plupart des infos, connaît bien en revanche le circuit du Mans pour avoir couru au Mans Classic en 2006 et en 2008, à chaque fois au volant d’une Peerless. Elle a également participé à la course support des 24 Heures du Mans, la Le Mans Legend race, en 2007. Avant cette reconversion en courses historiques, elle courait en Tourisme au volant de BMW. Elle est instructrice de pilotage, toujours sur la Peerless 1958.

La C4 Roadster -homolguée FIA- a une cylindrée de 1767 cm. Le moteur (avant) est un 4 cylindres en ligne qui développe…32 chevaux. La boîte de vitesses est manuelle à trois rapports, la voiture étant donnée pour un poids de 1470 kg et une vitesse maxi de 95 km/h. Celia Stevens devait covoyer elle-même la Citroën jusqu’au Mans. Comme elle nous l’a gentiment expliqué : “la voiture est agréable à conduire, elle ne sera pas très rapide, mais nous espérons beaucoup être à l’arrivée.”