Gros plan sur la WR SP2, la LMP3 du début des années 90 qui n’a jamais vu le jour…

Une fois l’aventure WM terminée, Gérard Welter et Vincent Soulignac sont partis dans l’aventure WR (Welter Racing), toujours avec les 24 Heures du Mans en ligne de mire. Au début des années 90, les deux hommes avaient une autre idée en tête en créant la WR SP2.

La monoplace avait la Formule Renault pour former les futurs pousses et rien pour la formation des pilotes d’endurance, d’où la WR SP2. Le prototype a été conçu en partenariat avec les stylistes d’Heuliez. Le proto pouvait être équipé d’un moteur turbo 4 cylindres de différents motoristes. Chaque équipe pouvait se fournir chez le motoriste de son choix. La coque en stratifié verre-polyester permettait d’avoir un coût de fabrication réduit (environ 250 000 euros).

Le projet a été présenté à la Fédération Française du Sport Automobile mais l’auto n’a jamais vu le jour. Deux exemplaires ont été construits. Le modèle en photo a servi pour les tests à la Soufflerie Jules Verne de Nantes. Elle est dépourvue de direction et de volant.La WR SP2 est sans conteste la LMP3 des années 90. Le Spider Peugeot 905 a ensuite pris le relais…