Focus sur la Porsche 935 Dick Barbour Racing des 24 Heures du Mans 1979

@Porsche Classic

« C’était violent, c’était fantastique. » Tels sont les mots de Dick Barbour, dans la vidéo ci-dessous, l’un des pilotes de la Porsche 935 #70 aux couleurs de Hawaiian Tropic qui a disputé Le Mans en 1979. Cette voiture, châssis 009 0030, a offert au légendaire acteur et pilote Paul Newman ses débuts aux 24 Heures du Mans, le 10 juin 1979 aux côtés donc de Dick Barbour et Rolf Stommelen.

Lorsque l’auto est arrivée en Sarthe engagée par Dick Barbour Racing, elle n’avait jamais foulé le bitume d’un circuit, enfin seulement quelques tours de shakedown assurés par Dick Barbour en personne. Elle est munie d’un moteur bi-turbo (Porsche 930/80 F6 2994 cc Turbo), de gros disques de frein et d’une boîte de vitesses inversée. Rolf Stommelen, l’une des références chez Porsche, la qualifie sur la 16e place de la grille de départ grâce à un temps de 3:49.840.

Pendant la course, l’arrêt du leader pousse Rolf Stommelen à accélérer et il arrive à combler le retard à seulement trois tours. Mais une roue avant gauche lui fait perdre 23 minutes et le turbo donne ensuite des signes de fatigue. Sous une pluie diluvienne, les trois hommes montent au final sur la deuxième marche du podium au classement général (premier de la catégorie IMSA) et permettent ainsi à Porsche de signer un quadruplé au Mans. En effet, la 935 K3 #41 de Kremer Racing Team l’emporte avec Klaus Ludwig, Don Whittington et Bill Whittington, mais les 3e et 4e places sont également pour la marque de Stuttgart : Kremer Racing Team (935 #40, 3e) et Lubrifilm Racing Team (934 #82, 4e).

@Porsche Kremer Racing

Cette auto a eu une très longue carrière puisqu’on trouve trace de ce châssis de 1979 à 1985, principalement aux Etats-Unis. Sur le circuit de Watkins Glen, toujours en 1979, la voiture aux couleurs, numéros et équipages identiques qu’au Mans, finit de nouveau 2e.

En 1980, elle est transformée en K3 et, après avoir disputé Daytona et Sebring, revient aux 24 Heures du Mans sous les couleurs d’Apple toujours sous la bannière Dick Barbour Racing. La voiture est alors pilotée par Bob Garretson, Bobby Rahal et Allan Moffat. Cette fois-ci, elle ne termine pas suite à un problème de soupapes à la 11e heure. Elle gardera ses couleurs tout le reste de l’année en IMSA GT.

Elle continue sa carrière sous la bannière Garreston Racing en 1981 et 1982 car rachetée par Bob Garreston lui-même. On la revoit deux autres fois aux 24 Heures du Mans. D’abord en 1981 sous le nom de Cooke-Woods Racing. Anny-Charlotte Verne, Bob Garretson et Ralph Kent-Cooke pilotent notre Porsche 935 K3 et l’emmènent jusqu’à une très belle 6e place.

En 1982, elle est inscrite sous le nom de Garretson Development, toujours avec le patron pilote au volant. Il y retrouve la Française Anny-Charlotte Verney et Ray Ratcliff. La #77 termine 11e. Ce sera sa dernière apparition en Sarthe et même en Europe, évoluant principalement aux USA.

Fait exceptionnel, ce châssis compte aussi deux très gros succès à son palmarès. Tout d’abord les 24 Heures de Daytona 1981 sous les couleurs de Garretson Racing/Style Auto. Elle est alors pilotée par Bob Garretson, Bobby Rahal et Brian Redman (photo ci-dessous).

En 1983, elle est engagée sous la bannière de Personalized Autohaus puis de Wayne Baker Racing. Notre châssis 009 030 est reconfiguré en Porsche 934, règlement oblige, mais cela n’empêche pas la voiture de signer un nouveau grand succès : les 12 Heures de Sebring 1983 avec Wayne Baker, son nouveau propriétaire, Jim Mullen et Kees Nierop.

La Porsche 935 poursuivra sa carrière plusieurs années avant de retirer de la compétition. En 2006, elle a été restaurée et a retrouvé ses couleurs d’Hawaiian Tropic des 24 Heures du Mans 1979. Depuis, on a pu la voir au Festival of Speed de Goodwood en 2015 avec un certain Brian Redman au volant et a aussi été exposée en juillet dernier à Le Mans Classic 2016 (notre photo).

Notre Porsche 935 châssis 009 030 a depuis été vendue pour 4 840 000 dollars (environ 4 280 000 euros) par Gooding & Company qui avait confectionné cette belle vidéo pour l’occasion…