Focus sur la Ford Capri RS 2600 des 24 Heures du Mans 1973

La Ford Capri a été lancée en 1969 en tant qu’homologue européen de la Mustang aux USA. Jochen Neerpasch, le responsable de la branche sport automobile à Cologne, fut chargé de transformer la Capri en voiture de course.

La RS 2600 fut homologuée par le Groupe 2, ce qui fut suffisant pour remporter des victoires de classe dans le Championnat d’Europe de Touring Car, mais Ford voulait plus. Cette Ford Capri RS 2600 de 1972 – portant le numéro de châssis GAECLJ19997 avec son Ford V6 de 3 litres – est l’une des trois construites dans l’usine de Cologne, en Allemagne, à être pilotées et entretenues par Ford Motor Company pendant la saison 1972. Elle fut alignée cette année-là aux 24 Heures du Mans et remporta le Championnat d’Europe de Voitures de Tourisme. Elle a été modifiée et courue pendant la saison 1973, où elle est restée compétitive. Elle fut engagée une seconde fois aux 24 Heures du Mans (sous sa décoration actuelle) pour le trio Helmuth Koinigg, Jean Vinatier et Gerry Birrell, mais ne termina pas à cause d’un problème de soupape. Elle demeure la seule Ford Capri à avoir disputé deux fois les 24 Heures du Mans.

Elle fut ensuite vendue à un acheteur aux Etats-Unis en 1974. Une fois arrivée, la Capri RS 2600 prit la piste à deux reprises entre 1974 et 1975 avant d’être vendu à une autre personne en 1976. Ce châssis a ensuite été utilisé cinq autres fois au cours des années suivantes, jusqu’à ce qu’il soit stocké dans une remorque en 1981. Ensuite, la voiture a été localisée en août 2016 et un processus de restauration chez RM Motorsports a commencé en décembre de la même année.

Cette auto était présente sur le stand de Historic Cars au salon Rétromobile 2019.

Photos : Bruno Vandevelde / Historic Cars