Focus sur une Ferrari BB512 des 24 Heures du Mans 1979

Aujourd’hui, nous allons vous parler d’une voiture de légende des 24 Heures du Mans : la Ferrari BB512/LM. Le modèle que nous vous présentons est le châssis #26685. Cette auto a fait les 24 Heures du Mans pour la première fois en 1979 avec les couleurs (3M) sous lesquelles nous avons pu la voir au Salon Rétromobile il y a quelques jours. Avant la classique mancelle, elle avait disputé une autre grande course, les 24 Heures de Daytona sous le nom de JMS Racing-Pozzi. Elle était alors pilotée par Claude Ballot Léna, Michel Leclère et Jean-Claude Andruet, mais n’avait pas pu finir, étant retirée après un accident.

Quatre mois plus tard, elle est donc engagée en Sarthe toujours par la même équipe, C.H. Pozzi / J.M.S Racing. Claude Ballot Léna et Michel Leclère sont toujours au volant et sont accompagnés, cette fois-ci, par Peter Gregg. Qualifiée 28e sur la grille avec un temps de 4:00.780, cette auto ne termine pas, stoppée par un accident.

En 1980, on la revoit de nouveau aux 24 Heures du Mans, engagée par la même structure. La déco a changé, elle est maintenant sous les couleurs de European Universtity, avec une robe bleue marine et des étoiles jaunes.

24 Heures du Mans 1980

L’équipage n’est plus le même : Lucien Guitteny, Gérard Bleynie, Jean-Paul Libert. A l’issue des essais qualificatifs, elle se classe 36e avec un temps de 4:11.100. En couse, comme lors de l’édition précédente, elle ne peut de nouveau pas voir le drapeau à damiers à cause d’une sortie de piste. Depuis, elle a été remise aux couleurs de 1979 et n’a connu que trois propriétaires.

A Rétromobile, elle était exposée sur le stand de Sport et Collection qui fêtera, cette année, sa 26e édition des « 500 Ferrari contre le cancer ». Elle aura lieu du 4 au 7 juin 2020 en partenariat avec le Club Ferrari France sur le Circuit du Val de Vienne, au Vigeant. Nous nous conseillons d’y aller, cela vaut le déplacement.