Focus Aston Martin DBS V8 RHAM/1 Le Mans 1977

Robin Hamilton, mécanicien formé chez Rolls-Royce, s’installe à son compte dans le Staffordshire et devient l’un des meilleurs spécialistes mondiaux d’Aston Martin. Certains se contenteraient de cette réussite, mais pas lui. Il rêve de courir et veut surtout disputer les 24 Heures du Mans. Les modifications faites sur cette Aston Martin DBS V8 en deviennent à un point tel que la voiture n’est plus tout à fait une Aston Martin. Il lui faut alors lui attribuer un nouveau numéro de châssis : RHAM/1.

Cette auto est d’abord engagée aux 6 Heures de Silverstone 1977 aux mains de Robin Hamilton lui-même et de David Preece. Elle termine, mais est non classée. Le duo est rejoint par Mike Salmon pour les 24 Heures du Mans 1977. L’Aston Martin DBS V8 se qualifie loin sur la grille, 56e avec un temps de 4’31 »800. En course, elle fait son chemin et finit à la 17e place au classement général. Surtout, elle monte sur le podium de la catégorie GTP, 3e !

On reverra cette voiture à plusieurs reprises en 1979 et 1980 aux 6 Heures de Silverstone où elle est pilotée par un certain Derek Bell. Elle refera les 24 Heures du Mans en 1979 sous une livrée différente. Elle est pilotée par le même équipage c’est à dire : Robin Hamilton (qui engage toujours cette Aston Martin), Mike Salmon et David Preece. Qualifiée 57e, elle ne verra pas l’arrivée cette fois suite à une fuite d’huile !

Cette auto a été présente au Chantilly Art & Élégance 2019…